Alexandre Chassang déclassé, une situation temporaire à Bourg ?

Crédit photo : Sébastien Grasset

Pour la première fois depuis la finale de 2016, Alexandre Chassang a passé tout un match de Betclic ÉLITE sur le banc contre Fos-Provence. Son entraîneur Frédéric Fauthoux assure qu'il ne s'agissait pas d'un déclassement définitif.

La saison frustrante d’Alexandre Chassang continue. Auteur d’un match référence juste avant la trêve (14 points à 71%, 3 rebonds et 2 passes décisives face à Roanne), le pivot bressan a vu son temps de jeu fondre comme neige au soleil depuis le début de l’année 2023 : 9 minutes à Limoges, 6 à Cluj-Napoca puis 0 contre Fos-Provence samedi (69-68). Un DNP, son premier depuis… l’épilogue de la finale de Pro A 2016 entre Strasbourg et l’ASVEL. Si certains y ont vu une manière de préparer l’avenir en redonnant du temps de jeu à Kevin Kokila, presque inutilisé en décembre alors qu’il est censé assumer seul le rôle de second pivot la saison prochaine, Frédéric Fauthoux a préféré évoquer une conjoncture temporaire, surtout dans un match où la JL a subi l’impact physique des intérieurs méridionaux (29 rebonds à 46).

« Alexandre Chassang n’est pas rentré dans la rotation ce soir et c’était un choix de ma part. Nous avons trois pivots. Mais Chass’ sera utilisé, il n’y a aucun problème là-dessus. Mais c’est vrai que le rebond est un secteur où lui ne dominera peut-être pas de la tête et des épaules. On a fait jouer des joueurs un peu plus physiques et athlétiques. Chass’ a d’autres qualités. C’est dur de jouer avec trois intérieurs sur un match de 40 minutes, il y aura des équipes plus favorables pour son style de jeu. »

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires