Au terme d’une fin de match irrespirable, Monaco décroche un match 5 décisif face à l’Olympiakos

La victoire ou la porte ! Voilà le dilemme auquel devait faire face Monaco face à l’Olympiakos. Les hommes de Sasa Obradovic ont choisi la victoire et iront jouer un match 5 décisif à Athènes mercredi.

Longtemps accroché et en panne derrière l’arc, Monaco a su renverser le match en seconde période pour s’adjuger ce match 4 sous les yeux de Kevin Durant en comblant 11 points de retard au début de troisième quart. Si Mike James a marqué les quatre premiers points de la Roca Team, l’Olympiakos a répondu par un 10-0 (6-12) pour ensuite prendre les commandes du match. Sous l’impulsion de Paris Lee et Dwayne Bacon, Monaco va revenir dans la rencontre et va recoller au score (19-19).

Dans le second acte Monaco a vécu un nouveau temps faible comme lors du match 3. Alors que Kostas Sloukas et Sasha Vezenkov ont porté leur équipe pour créer un premier écart de huit unités (32-40, 18′), Donta Hall dans la peinture et Mike James à 3-Points (18 points dont 11 à la pause, 6 rebonds, 4 passes), se sont alors reveillés avant la mi-temps et ont ramené les Monégasques dans la rencontre en recollant à quatre petits points à la mi-temps (38-42) malgré des difficultés derrière l’arc (2/13 à 3-Points en première période). 

Monaco renverse la rencontre grâce à ses US

Au retour sur le parquet, Monaco était dos au mur et accusait un retard de 11 points (38-49) à l’entame du troisième quart et voyait l’Olympiakos prendre l’ascendant. La Roca Team s’est ensuite remis la tête à l’endroit et a multiplié les efforts défensifs, ces mêmes efforts qui lui a permis de s’offrir le match 2 au Pirée. Si Mike James a ouvert la voie en première mi-temps, Will Thomas (16 points à 5/6 aux tirs, 4 rebonds) et Dwayne Bacon (21 points à 9/17 aux tirs), bien aidés par un énorme Donta Hall (14 points, 10 rebonds) ont ramené la Roca Team dans la rencontre et ont été les principaux artisans de la victoire.

En délicatesse avec son adresse toute la rencontre (5/23 à 3-Points dont 2/13 à la mi-temps et 1/10 pour Mike James), Monaco a su compenser grâce à son intensité défensive en grattant de multiples ballons en n’en perdant que 7. Malgré l’apport offensif de Sasha Vezenkov (17 points, 8 rebonds, 5 passes), Kostas Sloukas (19 points) et Kostas Papanikolaou (13 points, 5 rebonds pour ), les grecs ont eux aussi vécu une panne d’adresse, qui leur a sans doute été fatal.

Mercredi au stade de la Paix et de l’amitié, Monaco va jouer une finale et peut ainsi rêver de décrocher son billet pour les demies-finales en réalisant un exploit majuscule.

Cliquez ici pour accèder aux statistiques de la rencontre

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires