Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Caen aborde la poule haute avec de « grandes ambitions »

Nationale Masculine 1 - Le Caen Basket Calvados attaque avec des ambitions la poule haute de NM1 après avoir terminé dans le top 5 de la première phase.  "Le plus important, c’était d’être dans la course et on y est", souligne son entraîneur Stéphane Eberlin.
Crédit photo : Antoine Bodelet

Caen Basket Calvados a terminé la première phase de Nationale Masculine 1 dans le top 5, avec 18 victoires en 26 matchs. C’est donc forcément avec des ambitions que le CBC attaque la phase de la poule haute, à la 6e place (4 victoires – 4 défaites) mais avec une seule victoire de retard sur le 1er, Chartres. Son entraîneur, Stéphane Eberlin, s’est confié auprès de Ouest-France sur la seconde partie de saison à venir.

« On est l’équipe qui a fini fort »

 « Le plus important, c’était d’être dans la course et on y est, estime le technicien normand. On est l’équipe qui a fini fort et ça marque les esprits. On a toutes les cartes en mains. À nous de bien travailler, d’être conscient du niveau que l’on a et des ingrédients à associer pour être performant. »

Cette année, le CBC a encore deux options pour rejoindre la Pro B : en terminant 1er de la phase 2 ou en remportant les playoffs. Rejoindre la division supérieure est en tout cas clairement affiché par le club caennais : « Je rappelle l’objectif, je l’ai déjà dit cent fois, c’est de monter en Pro B », martèle le président Loïc Adriaenssens. L’équipe normande a en tout cas un effectif qui peut y prétendre, avec une belle profondeur de joueurs professionnels, comme l’ajout de Malela Mutuale en cours de saison.

Caen débutera la phase 2 par deux réceptions, celles de Tarbes-Lourdes (inversion de la rencontre) et de Loon-Plage. Dans son palais des sports, le CBC est invaincu depuis… fin septembre (douze victoires de rang). Un autre atout de poids dans sa quête d’accession. « Il faudra aborder chaque match comme une finale, affirme Stéphane Eberlin. On va attaquer un sprint et ce sera important d’avoir une fraîcheur mentale et physique. On a tout ce qu’il faut pour ça. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion