Darel Poirier et la JL Bourg devraient se séparer

Mis à l’essai un mois fin juilet, Darel Poirier (2,07 m, 23 ans) ne devrait pas arborer les couleurs de Bourg-en-Bresse en Jeep ÉLITE et en EuroCup, comme le rapporte Nicola Lupo de Sportando. L’intérieur francilien a longtemps profité des installations d’Ékinox, entre mai et juin, pour se remettre de sa blessure à la hanche. Mais au final, son aventure avec le club de l’Ain aura été de courte durée, puisqu’il n’aura disputé qu’un seul et unique match amical avec la troupe de Savo Vučević contre Pont-de-Chéruy (NM1), où il a fini avec -1 d’évaluation. 

Membre de la génération 1997, le natif de Juvisy-sur-Orge (Essone) est arrivé au centre de formation de Cholet Basket, à sa sortie de l’INSEP en 2015. Cet athlétique poste 5/4 a ensuite été prêté à Charleville-Mézières, en Pro B, mais son potentiel ne s’est pas concrétisé (3,7 d’évaluation en 17 minutes de jeu). Souhaitant donner une nouvelle tournure à sa jeune carrière, il est alors parti en G-League avec la nouvelle franchise affiliée aux Washington Wizards, le Capital City Go-go. Après une bonne saison 2018/19 aux États-Unis, il s’est finalement décidé à revenir en Europe. Sporadiquement seulement car il n’a, là aussi, participé à aucune rencontre officielle avec Reggio d’Émilie (Italie). De retour dans la ligue de développement nord-américaine (8,6 points à 60,7%, 6,4 rebonds et 1 contre en 19 minutes avec les Windy City Bulls), il s’est résolu à tenter une deuxième fois le pari européen, en venant à la Jeunesse laïque.

par

Qui a écrit ce papier ?

Théo Quintard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires