Devant la DNCCG aujourd’hui, Pau va perdre Bibbins et Hrovat

Crédit photo : Sébastien Grasset

Attendu au tournant par la DNCCG ce mardi, l'Élan Béarnais va perdre plusieurs joueurs majeurs cet été. Outre Brandon Jefferson, Gregor Hrovat a également choisi de faire jouer sa clause de sortie. Justin Bibbins a lui répondu favorablement à des sollicitations extérieures.

Une grande partie de l’avenir sportif à court-terme de l’Élan Béarnais se joue ce mardi. À l’image des Metropolitans 92, le club palois est attendu aujourd’hui dans les bureaux de la DNCCG (direction nationale du conseil et du contrôle de gestion) afin de tenter d’apporter toutes les garanties nécessaires au gendarme financier du sport français. David Otto, cofondateur de CSG, et David Bonnemason-Carrère, président de l’EBPLO, devront notamment s’expliquer sur le déficit, estimé entre 2,5 et 3 millions d’euros par Sud Ouest. Ce rendez-vous déterminera également la masse salariale à disposition d’Éric Bartecheky pour bâtir son effectif 2022/23.

Après avoir mené Pau-Lacq-Orthez vers la saison du renouveau, avec une Coupe de France et une demi-finale de playoffs à la clef, le technicien champenois sait déjà qu’il va perdre son leader Brandon Jefferson, signataire d’un contrat lucratif en Chine. Selon La République des Pyrénées, son alter-ego à la mène Justin Bibbins est attendu dans une autre équipe tricolore tandis que Gregor Hrovat, sous-coté dans la bonne marché béarnaise (13,2 d’évaluation), a également choisi d’activer sa clause de sortie. A contrario, le journaliste Jean Fauret indique que Giovan Oniangue et Vitalis Chikoko restent liés à l’EBPLO. Enfin, parmi les trois autres joueurs en fin de bail (Jérémy Leloup, Dominique Archie et Hamady Ndiaye), une incertitude plane autour du pivot sénégalais.

par

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires