Elric Delord (Le Mans) : « On fait un bon match dans l’ensemble »

En déplacement en terres Rhodaniennes, Le Mans a été vaillant mais s’est incliné face à une supérieure équipe de l’ASVEL. En manque de compétition et de rotation, le MSB a livré une belle copie mais quelques détails et erreurs lui coûte le match comme l’a exprimé Elric Delord à Ouest-France :

« Il manquait quelques minutes, mais c’est fort en face. On fait un bon match dans l’ensemble, il manque quelques petits trucs. Il aurait fallu que tout de monde soit à 300 % pour les embêter plus longtemps. Je suis content du match de Mat (Matthieu Gauzin). Il faut y aller tranquille car il revient d’une blessure musculaire. C’est plutôt bon signe de voir les joueurs déçus dans le vestiaire. On n’était pas si loin. Deux ou trois joueurs avaient la tête basse car ils n’ont pas joué à leur niveau. Ils étaient malades cette semaine. Quand on perd Dante (Cunningham, dos), on se retrouve plus court en rotations. Par son tir de loin, ses qualités athlétiques, il était censé nous apporter face aux grands de l’Asvel. On aurait dû essayer de les faire davantage courir. On a manqué un peu de discipline, de concentration. »

De con côté Matthieu Gauzin, de retour de blessure après avoir raté deux matchs est satisfait de sa performance personnelle et pointe du doigts les écarts défensifs mais retient aussi du positif :

« On commet des erreurs sur repli défensif. Des détails et quelques erreurs nous coûtent le match. Ma performance individuelle ? J’ai été plutôt bon. J’avais raté les deux précédents matches sur blessure. C’est un peu relou de ne pas pouvoir aider mes coéquipiers. Malgré la défaite, on a eu les bonnes attitudes, on a su rester solide. On doit prendre le plus de matches possible dans ce sprint final de phase régulière. Les centimètres de Fall (2,21 m) et Wembanyama (2,19 m) font mal. On a été limité dans la raquette. »

Le Mans reste toujours dans le Top 8 mais ne va avoir le temps de se reposer. Il va falloir à nouveau se retrousser les manches dès mardi avec la récéption du Portel où là, le MSB sera dans la peau du favori et devra impérativement s’imposer s’il veut continuer de croire aux playoffs.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires