En froid, Antibes et Nikola Antic se séparent

La semaine passée, Nice-Matin avait indiqué que les Antibes Sharks (Pro B) empêchaient dorénavant Nikola Antic et son assistant Anthony Stanford de répondre aux questions de la presse avec les rencontres. Même si le club a démenti dans la foulée cette information, il n’empêche que le divorce semblait proche entre une direction critiquée et un staff qui n’avait pas son mot à dire sur le recrutement, notamment.

La victoire contre Saint-Quentin n’a pas changé la dynamique : ce lundi, le club azuréen a annoncé cette fois le départ du technicien de 61 ans, lui qui avait pourtant resigné pour deux saisons en mai dernier après une saison en Pro B plutôt convaincante. Son actuel assistant Anthony Stanford devra se charger de coacher l’équipe « de manière intérimaire », avant qu’un probable successeur ne soit engagé.

Une direction en question

Malgré un effectif jugé plutôt faible sur le papier, des difficultés de gestion de l’ancien joueur NBA Cleanthony Early (signé 5 ans !), Antibes avait démarré la saison par deux victoires en trois matchs de saison régulière. Les Sharks s’étaient montrés en progrès après une Leaders Cup cauchemardesque. Mais le torchon brûlait entre l’ancien coach de Charleville-Mézières et Châlons-Reims et le nouvel homme fort du club, le Canadien Chris Van Zyl.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires