Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Evan Fournier revient sur son expérience à New York : « Des moments forts que je n’oublierai jamais »

NBA - Evan Fournier est revenu pour la première fois au Madison Square Garden depuis son transfert des New York Knicks aux Detroit Pistons. Sorti de sa "prison new yorkaise", le trentenaire veut désormais rebondir après plusieurs mois en ayant très peu joué.
Evan Fournier revient sur son expérience à New York : « Des moments forts que je n’oublierai jamais »

Evan Fournier sous le maillot de New York lors de la saison 2022-2023.

Crédit photo : DR

Evan Fournier (1,99 m, 31 ans), dès son 5e match avec les Detroit Pistons, est revenu sur les lieux de son ancienne équipe, le Madison Square Garden. Dans l’enceinte mythique des New York Knicks, l’enfant de Charenton a fait un retour discret (7 points), surtout en comparaison avec ses premières sorties avec la franchise du Michigan (10,6 points à 51% de réussite aux tirs).

Un transfert appris… dans le hammam des Knicks

Mais sa réapparition a malgré tout été remarquée, puisque l’intéressé a été sifflé par plusieurs fans de New York lorsqu’il avait la balle. Le MSG s’est également levé pour applaudir quand il a écopé d’une faute technique en début de quatrième quart-temps. Avant la rencontre, Evan Fournier assurait qu’il s’en « fichait complètement » de jouer son ancien club. Surtout, le Français est revenu sur son expérience new yorkaise, longue de deux saisons et demies, qui s’est terminée en étant empêtré au bout du banc des Knicks. Cette période funeste s’est enfin terminée avec son transfert à Detroit mi-février.

« C’était évidemment l’une des périodes les plus difficiles de ma carrière, mais en tant que personne, c’était probablement ma meilleure période, expliquait-il au Daily News NY. Mon deuxième fils est né ici. Nous avons toujours voulu vivre à New York, ma femme et moi, et nous l’avons fait. Nous avons passé des moments inoubliables en ville. Et il y a des moments que je chérirai toujours : le premier match contre Boston était spécial. Battre le record de la franchise (à 3-points) était spécial. J’ai vécu des moments vraiment forts que je n’oublierai jamais. »

La période des transferts en NBA révèle toujours son lot d’anecdotes, notamment sur la manière dont les joueurs apprennent leur transfert. Evan Fournier n’a pas échappé à cette règle : c’est dans le hammam des Knicks, donc sans son téléphone portable, qu’il a appris son transfert par le biais de son ancien coéquipier Josh Hart. Ayant désormais mis cette période compliquée derrière lui, l’international français veut maintenant « simplement jouer » avec Detroit. Enfin d’acquérir des répétitions avant les Jeux olympiques de Paris 2024 et de rebondir peut-être ailleurs en NBA ?

« J’ai 31 ans, pas 40. Je suis littéralement dans les meilleures années de ma carrière. »

Evan Fournier

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion