Evan Fournier sur la Coupe du Monde : « Qui rêve d’être deuxième ? »

Alors qu’Orlando est en pleine lutte actuellement pour se qualifier en playoffs NBA, l’arrière Evan Fournier n’en a pas oublié son objectif de l’été : celui de faire un très bon résultat à la Coupe du Monde 2019. Interrogé par L’Equipe, le Francilien se dit ambitieux.

« Gagner. Qui rêve d’être deuxième ? Les États-Unis ont plus de talent, ils sont meilleurs, O.K. Mais sur un match, qui peut dire à 100 % que c’est impossible de les battre ? »

Récemment, il a rencontré le président de la Fédération française de basketball (FFBB) Jean-Pierre Siutat et le général manager adjoint de l’équipe de France masculine Boris Diaw. Ils ont notamment parlé du tirage au sort, compliqué pour les Bleus.

« Il faut finir premiers, point. Une Coupe du monde, c’est dur. Il faut s’occuper de nous, créer notre groupe, rentrer dans une bulle. Si on y arrive, comme la Slovénie en 2017 (lors de l’Euro), on tapera tout le monde. »

Depuis le début de sa carrière, Evan Fournier a toujours répondu présent à l’appel de l’équipe de France A. Même après sa non-sélection aux Jeux olympiques 2016.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires