Gombauld délivre Nancy contre Roanne, Cholet enchaîne

Crédit photo : Loic Wacziak

Le SLUC Nancy a battu Roanne après prolongation (103-102) sur le septième contre de Stéphane Gombauld. Dans le même temps, Cholet a encore gagné, cette fois contre l’Élan béarnais (93-83).

Après les trois matches de ce vendredi soir et avant les quatre rencontres de dimanche, il y avait deux parties de Betclic ÉLITE ce samedi soir. Cholet poursuit son bon début de saison, avec une sixième victoire en sept matches, face à l’Élan béarnais (93-83, statistiques). De son côté, Nancy l’a emporté 103-102 (statistiques) contre Roanne au bout d’une prolongation, grâce au septième contre de Stéphane Gombauld.

Dans le remake de cette affiche phare de la fin des années 2000 (finales 2007 et 2008), c’est donc le SLUC qui l’a remporté 103 à 102. Le public de Gentilly peut remercier Stéphane Gombauld (19 points à 6/12 aux tirs, 9 rebonds, 7 contres et 6 fautes provoquées pour 25 d’évaluation), auteur du contre décisif sur la dernière possession de Stefan Moody, mais aussi Kyle Vinales (17 points à 6/13 et 7 passes décisives en 35 minutes). Le meneur a égalisé à 91 partout à 90 secondes de la fin puis à 100-100 à une minute de la fin de la prolongation, alors que Ronald March (28 points à 9/13, 10 rebonds, 9 passes décisives et 7 fautes provoquées pour 38 d’évaluation en 39 minutes) avait décidé de passer sous l’écran fantôme.

Caleb Walker a également été très important. Outre ses 20 points à 7/9, 11 rebonds et 6 passes décisives pour 33 d’évaluation, il a profité d’une faute bête de Silvio De Sousa pour donner l’avantage aux siens sur la ligne des lancers francs (103-102). C’est la troisième victoire de l’équipe de Sylvain Lautié, qui passe ainsi devant la Chorale (2 victoires et 5 défaites).

Cholet s’accroche au Top 4

Cholet est loin devant avec 6 victoires en 8 matches puisque les hommes de Laurent Vila sont venus à bout de l’Élan béarnais, préservant leur incivilité à domicile. Pourtant, au courage, l’EBPLO menait à la mi-temps (37-39). Mais portés par T.J. Campbell (16 points à 4/5 à 3-points, 3 passes décisives et 3 interceptions pour 21 d’évaluation), les Maugeois ont ensuite pris le dessus pour filer vers la victoire. La trêve va faire du bien à Pau-Lacq-Orthez qui espère profiter de la période pour faire venir un renfort. A contrario, CB va la passer bien au chaud, dans le Top 4. Soit le sentiment d’un retour des beaux jours à la Meilleraie…

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires