Iliana Rupert confirme son départ pour Bologne : « Ça me tenait à cœur de terminer en beauté avec Bourges »

Elle restera la reine incontestée de la saison : victorieuse de l’EuroCup et MVP du Final Four de l’EuroCup en avril puis, surtout, championne de France 2022, pour accompagner son trophée de MVP de LFB. À l’image du collectif tango, Iliana Rupert (1,94 m, 20 ans) a pratiquement tout raflé cette année sous les couleurs de Bourges, qui retrouve le trône national pour la première fois depuis 2018. Un vrai accomplissement pour la jeune intérieure, déjà particulièrement lucide sur la portée de la saison berruyère à peine une heure après la finale remportée contre l’ASVEL (3-0).

« Je suis très fière de ce que l’on a su faire cette année. C’était une saison presque parfaite, à part la Coupe de France. Et encore, on a fait un match incroyable en finale… Il n’y a que du positif, je suis très fière de cette équipe. On remporte l’EuroCup à la maison dans une ambiance exceptionnelle. Ensuite, on n’a pas eu des playoffs faciles mais on est parti chercher ce titre (elle rit). On savait qu’on en était capables, qu’on avait les armes pour et on l’a fait. On n’a rien lâché, on s’est battu jusqu’au bout. Franchement, je suis très fière. »

Soit un destin sportif cousu d’or pour Iliana Rupert… Après quatre saisons à Bourges, elle vient de boucler le premier cycle de sa carrière professionnelle avec brio et possède déjà, à 20 ans seulement, un palmarès (voir ci-dessous) à faire mourir d’envie l’immense majorité des joueuses en fin de carrière. Alors qu’elle s’apprête à quitter le cocon berruyer, la prodige sarthoise était traversée par les émotions à l’heure de quitter le maillot Tango sur son tout premier titre de championne de France.

« Personnellement, ça me tenait vraiment à cœur de remporter ce titre de championne de France avec Bourges. Ça fait quatre ans que je suis là et je ne l’avais encore jamais gagné. Surtout que c’est un club qui a l’habitude de l’avoir et on ne l’avait pas fait pour différentes raisons ces dernières années. On est de retour ! Vu que c’était mon dernier match avec Bourges, ça me tenait encore plus à cœur de terminer en beauté et de ramener le trophée au club avant de partir. »

À LIRE AUSSI,
LE RETOUR DU ROI BOURGES : LES TANGO CHAMPIONNES DE FRANCE

Comme pressenti depuis plusieurs semaines, Iliana Rupert évoluera en Italie la saison prochaine. L’internationale tricolore a confirmé son engagement avec la Virtus Bologne, qui a créé sa section féminine il y a trois ans seulement avec de très hautes aspirations. L’équipe du président Massimo Zanetti, patron des cafés Segafredo, a atteint la finale de Lega pour la première fois cette année et découvrira l’EuroLeague la saison prochaine. L’étoile montante du basket européen chez le club montant, une union qui fait sens…

« La Virtus Bologne est un club qui a vraiment de fortes ambitions, l’envie de monter. Il y a l’EuroLeague. C’est un projet qui me plaisait beaucoup. »

D’ici là, Iliana Rupert a déjà promis de « retourner Bourges ». Gageons que la mission est bien entamée depuis la nuit dernière. Surtout, son programme de l’été sera particulièrement chargé puisqu’elle partira découvrir la WNBA avec un départ prévu en fin de semaine pour Las Vegas avant d’enchaîner avec la Coupe du Monde en Australie. Bologne peut encore bien attendre un peu…

iliana-rupert-confirme-son-depart-pour-bologne----ca-me-tenait-a-coeur-de-terminer-en-beaute-avec-bourges-1654447097.jpeg
Iliana Rupert exulte pour son premier titre en LFB
(photo : Olivier Martin)

À 20 ans, l’invraisemblable palmarès d’Iliana Rupert

En sélection jeunes :

  • Médaillée de bronze à l’EuroBasket cadettes en 2016
  • Championne d’Europe cadette en 2017
  • Vice-championne du monde U17 en 2017

En équipe de France :

  • Double vice-championne d’Europe (2019 et 2021)
  • Médaillée de bronze aux Jeux Olympiques 2021

Avec Bourges :

  • Vainqueur de la Coupe de France 2019
  • Vainqueur de l’EuroCup 2022
  • Championne de France 2022

Distinctions individuelles :

  • MVP de l’EuroBasket cadettes en 2017
  • Élue dans le meilleur cinq de la Coupe du Monde U17 en 2017
  • Double meilleure jeune de l’EuroLeague (2020 et 2021)
  • MVP du Final Four de l’EuroCup 2022
  • MVP de LFB 2022

iliana-rupert-confirme-son-depart-pour-bologne----ca-me-tenait-a-coeur-de-terminer-en-beaute-avec-bourges-1654447146.jpeg
2017 : aux côtés de Marine Fauthoux, la naissance d’une étoile, championne d’Europe cadette et MVP
(photo : Olivier Martin)

Propos recueillis à Lyon,

par

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires