Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Killian Hayes (re)fait acte de candidature pour l’équipe de France

Équipe de France - Encore jamais aperçu sous le maillot bleu avec les A, Killian Hayes rêve des Jeux Olympiques 2024. Englué dans une saison NBA déprimante avec les Pistons, l'ancien choletais s'en est ouvert au micro de Basket USA.
Killian Hayes (re)fait acte de candidature pour l’équipe de France
Crédit photo : FIBA

Champion d’Europe U16 et MVP de l’EuroBasket en 2017, Killian Hayes (1,96 m, 22 ans) n’a plus porté le maillot bleu depuis pratiquement six ans, à l’occasion de la Coupe du Monde U17 conclue avec une médaille d’argent. Pire, le meneur des Pistons s’est même brouillé un temps avec la Fédération, suspendu pendant six semaines pour n’avoir pas répondu aux appels de Jean-Aimé Toupane pour le championnat d’Europe U20 en 2019.

« Si j’ai refusé les U20, c’est que j’avais 17 ans », a-t-il rembobiné la nuit dernière au micro de BasketUSA. « Ce n’était pas ma catégorie d’âge et je voulais vraiment bosser tout l’été pour être prêt pour ma première saison professionnelle. C’était la raison principale pour laquelle j’ai décliné la sélection et rien d’autre. J’ai toujours aimé la France, j’ai toujours voulu la représenter et aujourd’hui si j’ai l’occasion de prétendre à une place dans l’équipe, ce serait vraiment un honneur de porter le maillot bleu. »

Une relation tumultueuse avec les A

Killian Hayes a porté le maillot bleu lors de deux étés (photo : FIBA)

Cet épisode de 2019 n’a cependant pas été la seule anicroche de l’histoire tourmentée entre Killian Hayes et l’équipe de France. Dès 2021, il clamait son envie de participer aux JO de Paris 2024, mais tout en indiquant au magazine L’Équipe qu’il se plierait au choix des Pistons. « Si ma franchise ne veut pas que j’aille en sélection, je n’irai pas. » Parallèlement, l’enfant de Cholet Basket avait pourtant refusé de servir de partenaire d’entraînement aux Bleus avant l’olympiade de Tokyo. Un nouveau refus qui continue de susciter une certaine incompréhension au sein de la sélection tricolore, à l’image des propos tenus par Evan Fournier à BasketUSA la semaine dernière.

« Hayes pourrait-il faire partie de la nouvelle vague ? Ça, je ne sais pas, et ce n’est pas mon boulot. Est-ce qu’il peut intégrer le groupe ? Oui, il pourrait. Après, là où pour moi les jeunes déconnent, c’est qu’ils ne sont pas amoureux de l’équipe de France. Je n’ai évidemment pas envie de mal parler d’eux, mais je sais que Killian a refusé les moins de 18 ans. Il n’a pas voulu être dans le groupe élargi. […] Ce sont des choses qui s’accumulent. Puis, [l’équipe de France], c’est un processus. Ce n’est pas comme si tu pouvais arriver et on te met dans les 12 direct, à jouer 30 minutes. Non, ça se fait progressivement, parce qu’il y a toujours une grosse concurrence. C’est quelque chose que je ne comprends pas, parce que je ne suis pas comme ça et ce n’est pas ce que nous ont transmis les anciens. C’est pour ça que c’est important d’intégrer le groupe très jeune. Comme ça, tu prends un peu la température et tu peux comprendre comment ça marche. Je souhaite qu’ils viennent, pour les voir, voir ce qu’ils valent et ce qu’ils ont en eux, ce qu’ils peuvent apporter au groupe France en général. »

Toutefois, l’état d’esprit de Killian Hayes a progressivement évolué au fil des années. En 2022, avant l’EuroBasket, l’ancien meneur du Ratiopharm Ulm avait partagé quelques entraînements avec l’équipe de France à l’INSEP, découvrant ainsi le groupe, avant de régulièrement faire acte de candidature pour la sélection, notamment pour la Coupe du Monde 2023, sans convaincre Vincent Collet, qui lui a préféré Sylvain Francisco. Partie remise ? Interrogé par notre confrère Melvin Karsenti de BUSA, l’homme aux 198 matchs NBA a réitéré son envie de participer aux JO.

« Les JO sont-ils un objectif ? Oui à 100% ! Déjà les Jeux olympiques c’est quelque chose d’énorme, mais en plus de ça à Paris… J’ai pu parler avec Vincent Collet et j’espère vraiment pouvoir faire partie de l’équipe cet été pour représenter la France. »

Même s’il a du mal à prendre de l’épaisseur avec les Pistons, avec des statistiques en baisse par rapport à la saison dernière (de 10,3 points à 38% et 6,2 passes décisives en 28 minutes à 8 points à 41% et 4,3 passes décisives en 24 minutes), Killian Hayes reste l’un des noms les plus suivis par Vincent Collet pour reprendre le flambeau à la mène, un poste en friche depuis plusieurs années en sélection. Sur beIN Sports en novembre, le technicien normand s’était ouvert à propos du joueur de Detroit, évoquant tout « l’intérêt » qu’il portait à sa trajectoire « prometteuse ».

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lou_grand
Ca fait tout de même 15 ans qu'on a chaque année des danseuses du ventre pour venir en sélection : un coup j'aime l'EdF, un coup je préfère ma carrière. Ca fait pas très sérieux ! Et bien évidemment, les JO à Paris, ils veulent tous les faire. Ce serait les Monde au Pérou ou les Euros en Finlande, y'aurait bien moins de candidats. C'est pathétique ! Et après ces joueurs vont accepter de partager le temps de jeu et la hiérarchie mise en place par le staff ? J'en rigole encore !
Répondre
(7) J'aime
jamesnaysmith
Fournier à tout à fait raison : l'EDF il n'en a rien à faire, ce qui lui fait envie ce sont les JO. Cela pourrait être sous le maillot du Mozambique, que ça serait la même chose. Une bien belle génération !
Répondre
(3) J'aime
flavor_flav
tous des cons ces jeunes!
Répondre
(0) J'aime
cmond23
Fournier donneur de leçon… Killian Hayes est sur le terrain, pas toi. Attention qu’il ne prenne pas ta place aux JO. Je ne suis pas expert mais pour être transféré, Fournier ne devrait il pas revoir ses ambitions salariales à la baisse ? Il aime l’EDF 🇫🇷 mais aussi les 💰
Répondre
(0) J'aime
fussoire38
Fournier n'a pas braqué le club pour l'obliger à lui verser son salaire actuel ! Par contre, lui il vient, que ce soit un Euro, une coupe du Monde ou des JO. Respect donc pour son engagement.
Répondre
(2) J'aime
maxoule
Je commence par ma conclusion interrogative (oui je sais ça n'existe pas vraiment) : à t on beaucoup de choix ? Sur le principe (et surtout les miens 😅), il ne serait même pas sur la liste des "sélectionnables" ! MAIS, à partir du moment où on n'a plus Diot-Heurtel-Westerman-Albicy, chacun pour différentes raisons et que Maledon n'est pas devenu le joueur attendu (et Beaubois n'est pas du tout un meneur), on a quand même besoin d'un joueur qui peut monter la balle ! Je mets cependant Francisco devant car il est en train de confirmer en euroleague et qu'il a la bonne mentalité et la bonne posture (même si son adresse me pique un peu), mais en sortie de banc, Ntilikina et De Colo sont pour moi des combos et il y a donc besoin d'un deuxième poste 1. J'espérais Bénitez (hyper complémentaire de Francisco) mais avec sa blessure ça va être chaud ! Bref, je crois qu'il va surtout falloir être patient en attendant un ou deux meneurs de très gros calibre et accepter des compétitions internationales compliquées pour l'EdF car un extraterrestre d'intérieur ne peut pas gagner sans meneur, on le voit bien actuellement dans son clubs !
Répondre
(0) J'aime
djokeric
Pour les Jo, aujourd'hui (ça peut changer d'ici juin), je metterais un 5 super défensif avec Gobert - Lessort - Batum - Cordinier - Albicy. Une équipe qui défend le fer contre n'importe qui et avec Cordinier et Lessort des gars qui courent en transition, pour des paniers faciles. Après les phases de poules, je remplacerait Lessort par Wembanyama, après lui avoir laisser du temps pour s'adapter pour aporter du scoring et du playmaking sans perdre défensivement. En sortie de banc Fall, Yabusele (qui apporte aussi en attaque), Tarpey, Okobo (en puncheur offensif venant du bench), Heurtel qui ramènerait sa vista et Cissoko (si il est en bonne santé) voir Causeur pour son efficacité et son expérience. Exit les Fournier et De Colo.
Répondre
(0) J'aime
gomma
Pourquoi on ne ferait pas signer une charte aux joueurs qui se préparent pour les JO de Paris afin de les "forcer" à se présenter les années qui suivent ? :)
Répondre
(0) J'aime