Kymany Houinsou vers Ulm ?

Crédit photo : Sébastien Grasset

Le jeune combo-guard de l'ASVEL, Kymany Houinsou, prêté en cours de saison à Saint-Quentin, va-t-il rejoindre le club allemand d'Ulm ?

Après le départ de la pépite Victor Wembanyama, l’ASVEL pourrait enregistrer un nouveau départ du côté des jeunes. Kymany Houinsou (1,96 m, 18 ans) est susceptible de quitter l’ASVEL. Selon nos informations, un départ au Ratiopharm Ulm est possible selon nos informations.

L’Alsacien est une victime collatérale de l’arrivée retentissante de Nando De Colo à son poste, puisque c’est Zaccharie Risacher qui obtient le dernier strapontin dans l’effectif de T.J. Parker. Cette saison, barré à la mène par Élie Okobo, Antoine Diot, Matthew Strazel et Chris Jones, le jeune combo-guard avait été prêté en janvier au club de Saint-Quentin en Pro B afin de gagner du temps de jeu et prendre des responsabilités. Chose effectuée, mais sans véritablement tirer son épingle du lot (de 0,7 point en 8 minutes en Betclic ÉLITE à 3,9 points à 36% et 2,2 rebonds en 15 minutes en Pro B). En revanche, le natif de Mulhouse s’est distingué lors de l’Adidas Next Generation Tournament où il a tourné à 13,7 points, 7 rebonds, 5,7 passes décisives, 2,7 interceptions et 6,7 fautes provoquées sur les trois matches de poule. Son équipe est passée à 1 point de la finale, en s’inclinant contre la Next Select Team 83-82 de Pacôme Dadiet, avec qui il a d’ailleurs été élu dans le cinq idéal de l’ANGT.

Sur les traces d’un certain Killian Hayes (autre joueur représenté par Yann Balikouzou), également parti se former au Ratiopharm Ulm en 2019/20, Kymany Houinsou pourrait donc effectuer le grand saut vers la BBL et l’EuroCup la saison prochaine. En raison des subtilités du tirage au sort, son potentiel employeur allemand est notamment sûr de croiser la route de la JL Bourg sur les parquets européens. Très précoce intellectuellement, mini phénomène athlétique, le champion de France U15 2017 (avec l’ASM Pfastatt) tenterait alors de se développer sur les chemins de l’exil.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires