Victor Wembanyama vers les Metropolitans 92 !

Crédit photo : Infinity Nine Média / Arthur Viguier

Victor Wembanyama quitte définitivement l'ASVEL après une saison seulement et devrait s'engager avec les Metropolitans 92 la saison prochaine.

Après avoir activé sa clause de sortie de l’ASVEL, Victor Wembanyama (2,19 m, 18 ans) va bel et bien revenir en Ile-de-France. Et si Paris a longtemps tenu la corde, le nouveau pensionnaire d’EuroCup devrait se faire griller la priorité par les Metropolitans 92 selon le journal L’Équipe.

Gênée par les blessures et seulement un an après être arrivé dans le club de Tony Parker, la pépite du Chesnay (Yvelines) quitte définitivement l’ASVEL afin, vraisemblablement, de rejoindre Boulogne-Levallois à seulement un an de sa première année d’éligibilité à la Draft NBA 2023, où il est annoncé à la première place. Un accord serait en place, même si rien n’est encore signé. Cependant, après avoir éprouvé des difficultés avec T.J. Parker, le champion de France 2022 souhaitait poursuivre sa formation aux côtés de Vincent Collet.

Avant la confirmation du choix de Wembanyama, dans les colonnes de L’Équipe, Tony Parker s’était exprimé sur son choix de quitter l’Astroballe. Un vrai désaveu pour l’institution lyonnaise, qui envisageait de bâtir son équipe 2022-2023 autour de lui.

Le premier sentiment, le mot qui domine, c’est « dommage ». Franchement, c’est un bon gamin. Il a vraiment une bonne attitude et c’est dommage qu’il ne nous ait pas donné l’opportunité de poursuivre. […] Non, moi je ne comprends pas. Mais après, je respecte sa décision. Je ne comprends pas parce que nous, on l’aurait fait jouer 30 minutes par match de toute façon la saison prochaine. C’était le plan, lui donner des responsabilités et qu’il grandisse. C’est ce qu’on lui avait promis. C’est pour cela que je ne comprends pas. Après, s’il pense qu’il aura une meilleure opportunité, à Boulogne-Levallois ou Paris qui sont les rumeurs actuellement, je respecte sa décision.

Une deuxième année de contrat pour Vincent Collet ?

Dans ce cadre, Vincent Collet devrait donc honorer sa seconde année de contrat avec le club francilien, même si celui-ci est en manque de stabilité ces derniers temps, que ce soit sur le plan sportif ou structurel. Troisièmes de Betclic ÉLITE après avoir été longtemps leaders, les Mets 92 sont les dindons de la farce du mic-mac continental, sans compétition européenne à la clé (à moins que l’Élan Béarnais ?), ce qui signifie que Wembanyama ne disputera que la Betclic ÉLITE la saison prochaine. De plus, les relations sont plus que tendues avec la mairie de Levallois, qui cessera toute collaboration et mise à disposition du Palais des Sports Marcel Cerdan en 2023. Mais d’ici là, tous les yeux du basket mondial seront bien tournés vers Levallois à la rentrée…

 

 

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires