La Rochelle veut se renforcer, Keith Wright sur le départ ?

Crédit photo : Gérard Héloïse

Dernier de Pro B avec l'ASA, La Rochelle cherche à se renforcer. A contrario, le pivot Keith Wright pourrait s'en aller.

Promu en Pro B, le Stade Rochelais partage la dernière place du championnat avec l’Alliance Sport Alsace au bout de huit journées. Si bien que le directeur du club de La Rochelle, Aymeric Jeanneau, et le staff envisagent de faire venir un renfort. Il est notamment question de se renforcer en attaque alors que l’équipe affiche un offensive rating de 102,2 (15e sur 18). Pour trouver le joueur idoine, le pivot Keith Wright (2,02 m, 33 ans, 6,2 points à 36,8% de réussite aux tirs et 5,5 rebonds en 22 minutes), arrivé en janvier 2022 puis prolongé après la montée, pourrait être sacrifié. L’équipe de Julien Cortey compte deux autres pivots, Ruphin Kayembe et Alexis Tanghe.

« Il n’est pas au niveau qu’on attend, avoue Aymeric Jeanneau dans Sud-Ouest. Il peut apporter autre chose par son volume de jeu, ce qu’il faisait la saison dernière. Ce n’était pas son talent qui nous faisait rêver, c’était son volume de jeu. On n’a droit qu’à un seul Américain et il n’a qu’un an de contrat. Un JFL (joueur formé localement) qui aurait trois ans de contrat, c’est sûr que c’est plus compliqué (à couper, NDLR). Et le marché des joueurs français est faible. Même si je ne nomme pas Keith aujourd’hui, son statut fait que. »

Cependant, le Stade Rochelais n’est pas pressé de remodeler son effectif. Plutôt que d’agir vite, le club veut trouver le bon joueur, quitte à prendre du temps. Ainsi, Lille pourrait faire face au traditionnel effectif rochelais ce week-end.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires