Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Laëtitia Guapo : « On est fières de faire partie de cette équipe et de rentrer dans l’histoire »

Joueuse de Bourges (LFB) en saison régulière 5×5 et membre de l’Équipe de France 3×3 l’été, Laëtitia Guapo (1,82 m, 25 ans) aura le privilège d’être l’une des quatre premières tricolores à disputer un match olympique dans cette discipline. Ce samedi, face aux Etats-Unis, Migna Touré, Marie-Eve Paget, Ana-Maria Filip et la Berruyère entreront dans l’histoire du basket français. En visioconférence, la numéro 1 mondiale du 3×3 a exprimé sa joie à l’idée de disputer cette première rencontre, malgré le contexte pesant qui plane à Tokyo en raison de la hausse des infections. 

« La préparation a toujours été incertaine. On essaie de vivre au jour le jour. L’échéance arrive à grand pas. On a tout fait pour arriver prêtes. On a vraiment hâte que ça commence. On est fières de faire partie de cette équipe et de rentrer dans l’histoire. On va tout donner. »

Championne du monde universitaire de 3×3 en 2016 avec Caroline Hériaud, remplaçante pour ses JO, Laëtitia Guapo a intégré l’Équipe de France à l’occasion d’un stage à Voiron à l’été 2017. Désormais, cadre de l’effectif, « la guêpe » a connu une année 2019 couronnée de deux médailles internationales, l’or au championnat d’Europe et le bronze au championnat du monde. La consécration d’un groupe composé de joueuses dont le vécu collectif est une des forces. La native de Clermont-Ferrand avait partagé deux années à Nice (LFB) avec la meneuse Marie-Eve Paget, entre 2013 et 2015. 

« On se connaît toutes parfaitement. On a déjà joué ensemble. J’ai commencé au CREPS de Vichy avec Migna Touré quand on avait 12 ans. Ça fait 13 ans qu’on se connaît. On est toutes sur la même longueur d’onde. On n’a pas peur de se dire les choses. On essaie de se tirer vers le haut et d’être irréprochables. »

Avec quatre des cinq meilleures joueuses au classement FIBA, l’Équipe de France nourrit des ambitions légitimes. En mai dernier, elle s’était brillamment qualifiée à l’issue d’un Tournoi Qualificatif Olympique parfaitement maîtrisée malgré une défaite face aux Etats-Unis, son premier adversaire aux Jeux olympiques. Pour Laëtitia Guapo, ce match constitue un premier test important. 

« On a une revanche à prendre. On a regardé des vidéos pour gommer les petites erreurs, pour asseoir nos points forts. On a travaillé sur leurs systèmes. Pareil pour l’Italie (le deuxième match prévu le 24). Ce sont deux gros matchs pour débuter la compétition. »

 Propos recueillis par Antoine Grotteria,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion