LaMonte Ulmer s’exile à Bahreïn

Crédit photo : Guilherme Amorin

Pensionnaire du championnat de France depuis cinq ans, LaMonte Ulmer a pris la direction de Bahreïn. Vu à Orléans ces deux dernières saisons, le vainqueur de la Leaders Cup 2020 défend désormais les couleurs d'Al-Manama.

Après une carrière de pérégrinations incessantes en Europe (Luxembourg, Finlande, Roumanie, Allemagne), LaMonte Ulmer (1,98 m, 36 ans) s’était stabilisé en France depuis 2017. Passé par Châlons-Reims, Bourg-en-Bresse, Dijon et Orléans, l’ailier originaire de New Haven avait développé un amour particulier avec la Leaders Cup, passant à un panier de la remporter en 2019 avec la JL (97-98 en finale contre la SIG) avant d’être sacré l’année suivante sous les couleurs de la JDA. Mais son histoire d’amour avec la Betclic ÉLITE s’est finalement mal terminée. Orléanais depuis deux saisons, il n’a pas pu empêcher la relégation de l’OLB en Pro B au bout d’un exercice perturbé par les blessures (12,4 points à 44%, 4 rebonds et 1 passe décisive en 25 matchs).

Sans club depuis, Ulmer s’est résolu à ouvrir un nouveau chapitre de sa carrière. Le vétéran américain est ainsi parti à la découverte du Moyen-Orient, s’engageant en faveur d’Al-Manama, champion de Bahreïn en titre. Si l’on excepte deux matchs de G-League avec les Maine Celtics en novembre 2010, à sa sortie de l’université, il n’avait encore jamais évolué en dehors du Vieux Continent jusque-là.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires