L’AS Monaco chute face au Fenerbahçe

Crédit photo : EuroLeague

Après un incroyable dernier quart-temps, l’AS Monaco s’incline à domicile face à Fenerbahçe (93-96). Les hommes de Sasa Obradovic n’ont rien lâché et se sont battus jusqu’au bout face au leader de l’EuroLeague. Ils retrouveront le Bayern Munich dès ce vendredi à Gaston-Médecin.

Le dernier tir derrière l’arc de Mike James aurait pu faire chavirer Gaston-Médecin, mais il n’en fut rien. Malgré un come-back de folie dans le money-time, l’AS Monaco a échoué de peu face au Fenerbahçe, leader de l’EuroLeague (93-96).

Les Monégasques ont failli réaliser le hold-up parfait, mais se sont réveillés un peu tard pour l’emporter. Menés de 19 points à la fin du troisième quart-temps (60-79), les hommes de Sasa Obradovic semblaient sonnés et dans les cordes. Comme à son habitude, la Roca Team a montré que son côté imprévisible pouvait faire basculer une rencontre, mais cette fois-ci, c’est bien elle qui est venue mourir à un souffle du leader et enregistrer sa première défaite de la saison à domicile.

Monaco est parti de trop loin

Dès les premières minutes, le Fenerbahçe a mis en difficulté les Monégasques avec un jeu brillant et bien léché. Bousculée à l’intérieur par Johnathan Motley et Nigel Hayes-Davis (21 points), la Roca Team a ensuite essuyé les plâtres face à l’adresse des Turcs derrière l’arc (13/27 à trois-points soit 48,1% de réussite). Finalement, ce n’est que dans le dernier acte que Monaco s’est mis au travail. Avec une défense retrouvée et une ligne arrière qui s’est chargée du scoring à l’image de Mike James (17 points et 5 passes décisives) et Jordan Loyd (18 points) mais aussi sur grâce à des shoots bien sentis comme celui-ci réussi par Elie Okobo à une minute de la fin du match pour faire chavirer Gaston-Médecin (89-92, 39’). Face à Nick Calathes (15 points et 7 passes décisives pour 25 d’évaluation) et les siens, les efforts monégasques n’ont finalement pas suffi pour l’emporter.

Après sa deuxième en trois jours, la Roca Team doit se remettre la tête à l’endroit, et ce, dès ce vendredi pour essayer de se relancer face au Bayern Munich à Gaston-Médecin.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires