L’AS Monaco et le Tango Bourges Basket veulent continuer à jouer

Comme aux mois de mars, d’avril et mai, les différents représentants et salariés des clubs interrogés par la presse ou par des communiqués, s’expriment sur la suite de la saison à donner, alors que la France est entrée dans un nouveau confinement ce vendredi 30 octobre.

C’est le cas de l’AS Monaco et du Tango Bourges Basket. Le président de l’ASM Sergey Dyadechko réclame de trouver une solution alternative afin de pouvoir continuer le championnat de Jeep ELITE.

« Malheureusement, l’option de suspendre temporairement le championnat ne fera, à mon avis, qu’engendrer davantage l’incertitude et qu’augmenter le risque de non-reprise et, probablement, d’annulation complète des compétitions de la présente saison », explique-t-il dans son communiqué.

Alors que Sergey Dyadechko espère qu’un compromis sera trouvé et qu’il cite les exemples des « bulles sanitaires » mises en place en Allemagne, Espagne, Israël et aux Etats-Unis, le Tango Bourges Basket annonce être prêt à jouer à huis clos, comme l’ASVEL.

« Le Tango Bourges Basket affirme qu’il est prêt à disputer les rencontres programmées lors du confinement à huis clos. Des dispositions spéciales seront prises pour continuer à exister dans le paysage médiatique sportif et à assurer de la visibilité au sport féminin, pour nos supporters, partenaires, et tout ceux qui souhaitent continuer à vivre des émotions, même à distance, en attendant de jours meilleurs. »

Actuellement, une Assemblée Générale de la Ligue Nationale de Basket (LNB) a lieu pour discuter de la suspension ou non de la saison 2020/21. Une visioconférence de presse est programmée à son issue, à 13h30.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires