L’ASVEL cherche un renfort au poste 5 pour l’EuroLeague

Si Adreian Payne a repris la course, son retour à la compétition ne devrait pas intervenir avant le 20 décembre, au mieux, relate Le Progrès. En déficit d’intérieurs susceptibles d’avoir un impact en EuroLeague et faire souffler le tandem Livio Jean-Charles – Tonye Jekiri, l’ASVEL veut donc engager un remplaçant médical pour l’EuroLeague (et pas la Jeep ELITE*).

« Il a repris la course sur un tapis adapté, mais le ressenti n’est pas parfait, a expliqué François Lamy, conseiller des présidents. Du coup, nous recherchons un pigiste médical, qui serait un pivot, pour l’EuroLeague. Mais nous ne prendrons un joueur que s’il nous apporte une plus-value et ne perturbe pas l’équilibre de l’équipe. »

*L’ASVEL a déjà utilisé 13 contrats (celui d’aspirant de Matthew Strazel n’étant pas comptabilisé) sur 16 pour la Jeep ELITE. Avec la possibilité de se renforcer (un poste 2/3 créateur ?) et de conserver la possibilité d’engager un joker en cas de blessure, le club ne veut donc pas griller l’un de ses deux derniers contrats pour le championnat de France. Ce qui explique que le renfort intérieur ne jouerait que les matchs d’EuroLeague.

Les 13 contrats de l’ASVEL : Diot, Maledon, Taylor, Lomazs, Jackson, Lighty, Galliou, Kahudi, Jean-Charles, Noua, Jekiri, Bako et Payne.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires