Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

L’ASVEL s’éloigne de la dernière place en battant l’Anadolu Efes Istanbul

EuroLeague - Au terme d'une rencontre extrêmement disputée, l'ASVEL a fini par s'imposer face à l'Anadolu Efes Istanbul ce vendredi soir (84-80). Un succès qui leur permet de prendre deux longueurs d'avance sur l'ALBA Berlin, lanterne rouge.
L’ASVEL s’éloigne de la dernière place en battant l’Anadolu Efes Istanbul

Avec 21 points à 8/9 et 6 rebonds, TLC a brillé

Crédit photo : Cyril Lestage / EuroLeague

Battue en championnat face à Chalon sur Saône dimanche sur un tir au buzzer signé Antoine Eito, l’ASVEL retrouvait les parquets d’EuroLeague ce vendredi soir. Face à l’Anadolu Efes et au terme d’une rencontre âprement disputée, les joueurs de Pierric Poupet l’ont emporté (84-80). L’ASVEL peut remercier Paris Lee, auteur du panier décisif en toute fin de rencontre.

Le trio Fall – Luwawu-Cabarrot – Thomas brille

Grâce à une entame de match très sérieuse impulsée par un excellent Youssoupha Fall (10 points et 3 rebonds), Villeurbanne s’est rapidement détachée dans ces premières minutes. Bien que malmenés dans ce premier quart-temps, les Turcs se sont montrés efficaces pour revenir au contact des Rhodaniens (19-16). À la faveur d’un 7-3 infligé d’entrée et dans le sillage d’un Timothé Luwawu-Cabarrot au four et au moulin (21 points à 8/9 et 6 rebonds), les hommes de Pierric Poupet ont creusé l’écart pour prendre dix longueurs d’avance (40-30, 16′). Sérieuse et appliquée des deux côtés du parquet et ce malgré la réaction adverse, Villeurbanne est rentrée aux vestiaires en tête (46-39).

Au retour des vestiaires, l’Anadolu Efes s’est appuyé sur l’efficacité de Shane Larkin (14 points et 4 passes décisives) pour rester dans le match. Mais les Villeurbannais n’ont rien lâché et à l’image de la doublette tricolore, DeShaun Thomas (20 points et 3 rebonds) a lui aussi contribué à maintenir l’écart. Après trente minutes de haute intensité et de très grande qualité, les troupes de Pierric Poupet ont conservé un net avantage (65-52).

Paris Lee sauve l’ASVEL

Si l’Anadolu Efes Istanbul a tout donné pour revenir dans le match, l’ASVEL n’a rien lâché et fait preuve de caractère pour résister au gros retour des Turcs. Revenue à un point de l’ASVEL, grâce à une étonnante fébrilité sur les remises en jeu (6 ballons perdus dans ce domaine !), l’Anadolu Efes pensait avoir fait le plus dur mais Paris Lee, de retour sur les parquets et remis de sa blessure, décochait une dernière flèche à 3- points pour offrir la victoire aux siens. Un succès de prestige acquis à domicile dans une ambiance de folie (84-80), qui permet aux Villeurbannais de prendre leurs distances avec la dernière place. À cinq journées de la fin, ils comptent ainsi désormais deux longueurs d’avance sur l’ALBA Berlin, dominée jeudi par l’AS Monaco.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lechat23
Voilà un bon point pour l'ASVEL. Les gars ne lâchent pas l'affaire même si l'enjeu est minimaliste maintenant : bravo.
Répondre
(2) J'aime
samuel92
Un beau basket pendant 32-33 minutes et ensuite la panique totale qui a failli donner la victoire aux Turcs pourtant bien pâlichons. M'étonne pas que Beaubois se plaise dans cet environnement. Mbaye Ndiaye confirme ses progrès, DeShawn Thomas semble trouver sa place et Noam Yaacov bien plus en confiance sont les points positifs. TLC a retrouvé également un peu d'efficacité et Nando a bien distribué mais est de plus en plus à la peine physiquement.
Répondre
(0) J'aime