Laurent Legname « fier de ses joueurs » malgré la défaite

L’histoire retiendra la défaite 63-59 au terme d’un match brouillon et un temps-mort d’ores et déjà célèbre de Laurent Legname lors du premier quart-temps. Mais, visiblement grillée physiquement et mentalement, la JDA Dijon n’est pas passée loin de s’imposer chez le deuxième de Jeep ELITE, l’Elan Béarnais, recollant à plusieurs reprises dans le match face à une formation au complet qui ne joue qu’un match par semaine. A 8 depuis le début de l’année 2019 – Tarence Kinsey est toujours arrêté -, l’équipe n’a pas lâché jusqu’au final. De quoi rendre fier l’entraîneur Laurent Legname*.

« Je suis très fier de mes joueurs, il n’y a pas que quand on gagne qu’il faut les féliciter. Malgré un non match en attaque, on n’a pas lâché durant toute la rencontre mais grâce à nos vertus, notre identité, on a fait les efforts pour n’échouer qu’à la fin. Offensivement on a manqué de rythme, on a joué en marchant, on a fait des mauvais choix et pas marqué sur nos shoots ouverts alors cela devient compliqué. Bon de l’autre côté, c’était à peu près pareil, hormis en début de match où ils attaquent par un 8-0. Il n’y a qu’à la fin qu’on a retrouvé des deux côtés un peu d’adresse sur des exploits individuels. C ‘était l’histoire de ce match là. Les défenses ont vraiment pris le pas sur les attaques, cela arrive parfois. On joue à 8 depuis près d’un mois alors peut-être que nous sommes aussi un peu usés mentalement et à force de répéter les efforts, c’est difficile. »

Après un dernier match de Ligue des Champions contre l’Hapoel Jérusalem mercredi, Dijon va pouvoir retrouver un rythme plus tenable avec un seul match par semaine.

*propos retranscris sur elan-bearnais.fr

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires