Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Le BCM Gravelines-Dunkerque poursuit sa folle remontée : victoire capitale à Roanne !

Betclic ÉLITE - Battu lors de ses dix premières sorties, Gravelines-Dunkerque affiche un bilan de 9-6 depuis la fin de cette terrible série. Victorieux à Roanne dans le match de la peur, le BCM peut croire plus que jamais en son étoile.
Le BCM Gravelines-Dunkerque poursuit sa folle remontée : victoire capitale à Roanne !

Avec 17 points, Chris Babb termine meilleur marqueur du soir

Crédit photo : Chorale de Roanne

Semaine après semaine, le BCM Gravelines-Dunkerque est en passe d’écrire l’histoire. Jamais une équipe lancée par dix défaites consécutives n’avait réussi à se maintenir en Betclic ÉLITE depuis la création de la LNB. Quatre mois après son départ catastrophique, qui semblait anéantir toutes ses chances avec trois relégations cette saison, le club nordiste a plus que jamais son destin entre les mains !

Ce vendredi, l’équipe de Jean-Christophe Prat a empoché le premier match de la peur à Roanne, s’imposant 78-69 malgré une belle frayeur en seconde mi-temps. Sur les ailes de Chris Babb (17 points à 6/10), bien remis de sa prestation cataclysmique contre Paris (1 point à 0/10), le BCM avait pris 19 points d’avance avant la pause (46-27, 19e minute) mais a failli tout dilapider (63-59, 33e minute), plus vraiment capable de contenir le duo Sekou Doumbouya – Yannis Morin, à créditer de 36 points.

Cette victoire représentera peut-être une bascule dans la saison du BCM Gravelines-Dunkerque, vainqueur de 9 de ses 15 derniers matchs, et permet aux Maritimes de sortir de la zone rouge, laissant leur triste sort à la Chorale. Dix jours après l’éviction de Jean-Denys Choulet, le club ligérien va devoir statuer quant à l’avenir de Marc Berjoan et gérer des cas douteux, en plus d’un avenir collectif incertain, à l’image de D.J. Cooper (12 points, 15 passes décisives et 5 interceptions), ostensiblement démobilisé de la fin de match.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lulutoutvert
2 dynamiques inversées. Ce n'est pas fini pour la Chorale, mais on ne voit pas comment relancer la machine. l'arrivée de Doumbouya pouvait être l'élément déclencheur (ce dont je doutais, mea culpa), mais j'ai l'impression qu'on a 3 bons joueurs (Morin, Cooper et Doumb'), et d'autres gentils garçons qui n'ont pas la hargne pour aller choper du mollet adversaire.
Répondre
(0) J'aime
samuel92
Cooper est peut-être celui qui a le moins la hargne pour aller choper les mollets adverses. En défense, c'est un tricheur qui fait bcp de mal à son équipe. Il est meilleur intercepteur de la ligue parce qu'il ne veut pas défendre et cherche juste à couper les lignes de passe mais très souvent son adversaire lui part dans le dos et ca déstabilise totalement le reste de l'équipe.
Répondre
(1) J'aime
elmagnifico
Les coms qui se réjouissent de la défaite de Roanne en prétextant que c'est une bonne leçon... C'est surtout encore un accident industriel pour la 7ieme masse salariale de betclic. Roanne n'a essayé que de faire valoir ses droits avec une ligue pathétique.
Répondre
(1) J'aime
halle_37
Bien vu
Répondre
(0) J'aime
lechat23
Comme quoi, c'était vraiment utile de virer JDC : une victoire miraculeuse contre Le portel et une défaite synonyme de descente en Pro B contre le BCM, le tout à la maison...
Répondre
(2) J'aime
halle_37- Modifié
En soit plus que la défaite, comment les joueurs on lâché le match............
Répondre
(1) J'aime
samuel92
Content pour JC Prat qui est un très bon coach. Il avait fait un excellent boulot à Paris. Et bravo à Gravelines d'avoir répondu sur le terrain, une bonne leçon pour les roannais. Maintenant la lutte pour le maintien est loin d'être terminée, Roanne joue Le Mans et les Mets d'ici la fin du mois.
Répondre
(0) J'aime
mick7142
Belle victoire pour Gravelines amplement méritée. Super équipe de guerriers, et mention spéciale à l'extra coach'. Chez nous à Roanne, on a 4 joueurs et demi qui font le boulot...Les autres, on en parle depuis les matchs de préparation l'été dernier, ils n'y arrivent pas, mais c'est normal, il sont d'un niveau N2, N1 pour être gentil avec eux. Mais qui les a enrôlé dans ce roster ???
Répondre
(0) J'aime
david_rivers14
Juste l'impression que le BCM en voulait plus. Si les joueurs soutenaient Choulet, le virer à ce moment de la saison était une erreur, l'impression qu'ils vont lâcher.. comment veux-tu réussir sans "guide"? Tout le contraire du BCM..
Répondre
(0) J'aime