Le coup de gueule de Chris Jones (ASVEL) : « Nous ne pouvons pas continuer à nous saborder »

Les défaites s’enchaînent en EuroLeague pour l’ASVEL mais pas seulement. L’équipe de T.J. Parker a laissé des matches en route en Betclic ELITE et n’occupent d’ailleurs que la troisième place du classement. Le week-end dernier, l’équipe s’est de plus faite sortir en quarts de finale de Coupe de France contre le BCM Gravelines-Dunkerque. Pourtant, les Rhodaniens ont compté jusqu’à 17 points d’avance. Meilleur joueur de de l’ASVEL sur l’ensemble de la saison, Chris Jones a logiquement poussé un coup de gueule dans les colonnes du Progrès, avant le match de ce jeudi soir chez le Maccabi Tel-Aviv en EuroLeague :

« Il ne faut pas oublier de donner du crédit à Gravelines, qui n’a rien lâché pour aller chercher la victoire. Mais oui, j’étais également très en colère. Nous ne pouvons pas continuer à nous saborder de cette manière si nous voulons faire quelque chose de grand à la fin de la saison. »

Le meneur de jeu ayant démarré sa carrière professionnelle en Mongolie n’a qu’une idée en tête : enchaîner la victoire dans le but d’aller chercher le titre de champion de France.

« Je ne me soucie pas de mes statistiques, et me concentre sur la colonne du nombre de victoires de l’ASVEL. Et de ce côté, il est clair qu’elle n’est pas assez élevée, ce qui signifie donc que je n’en ai pas fait assez pour mon équipe. »

Reste à savoir quelle sera la force de réaction de l’ASVEL, qui dispose enfin d’un groupe assez complet en ce moment.

 

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires