Le manque de concentration, le principal problème de Paris

Dimanche, le Paris Basketball a perdu son quatrième match en cinq journées de Betclic ELITE, cette fois à domicile contre Le Mans (81-92). L’équipe de Jean-Christophe Prat a encore encaissé plus de 90 points. C’est un mal récurrent pour le promu. Pourtant, selon son coach celle-ci est bien capable de défendre. Mais elle manque de concentration voire même de rigueur pour appliquer l’ensemble des consignes sur toute une possession. C’est ce qu’a regretté l’entraîneur après la rencontre, au micro de Paris Basketball On Air.

« Il a manqué de la dureté. Une équipe a joué dur : Le Mans. L’autre n’a pas su répondre à cette dureté. Je suis un peu surpris car d’habitude, on joue dur. Mais ce soir, ce n’était pas nous. On s’est opposé vaillamment, mais ça n’a pas suffi. Sur l’ensemble du match, Le Mans mérite largement cette victoire. Une fois que tu mets la dureté de côté, on a été intense, plutôt discipliné sur la majeure partie du match. En revanche, il y a un aspect sur lequel on n’est pas présent : la concentration. Sur certains aspects du jeu, on avait pris des orientations, et on commet des petites erreurs. On revient pas loin, Le Mans est en galère sur une possession, il reste moins de 5 secondes, on a un switch à faire qu’on ne fait pas et on prend trois points sur la tête. Tu passes de -3 à -6. Le problème, c’est qu’il y a une erreur là, une minute après Dustin en fait une, l’action d’avant aussi… Une erreur par-ci par-là, et ça fait les dommages collatéraux et c’est là où on a pêché ce soir. On apprend, ce n’est pas suffisant. On a été courageux face à une belle équipe du Mans. Rien à dire, très athlétique. Ils ont été meilleurs que nous. »

Très jeune, l’équipe du Paris Basketball souffre sans doute d’un manque d’expérience.

« Dans cette équipe, il n’y a qu’un trentenaire, c’est Kyle O’Quinn. Ryan (Boatright) a 29 ans, et le reste, aucun des joueurs n’a joué à ce niveau-là. On manque certainement d’un petit peu d’expérience, mais ce n’est pas une excuse. Ça ne l’a jamais été dans l’ADN de ce club et ça ne le sera jamais. »

Paris joue son prochain match à Monaco ce dimanche 31 octobre.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires