Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Limoges fait un grand pas vers le maintien, Chalon s’enlise

Betclic ÉLITE - Le duel des 13e a tourné à l'avantage de Limoges ! En torpillant l'Élan Chalon (107-88), qui se rapproche du bas du classement, le CSP a grandement augmenté ses chances de maintien. Tyree Appleby a signé un match exceptionnel.
Limoges fait un grand pas vers le maintien, Chalon s’enlise

33 d’évaluation, record en pro explosé pour Tyree Appleby (ancienne marque référence à 24) !

Crédit photo : Limoges CSP

En l’espace de quatre jours, le Limoges CSP savait qu’il faisait face à l’une de ses séquences les plus importantes de la saison : un match face à un concurrent direct pour le maintien, Chalon-sur-Saône, ce samedi, puis un rendez-vous dans les bureaux de la DNCCG mardi pour rassurer et convaincre le gendarme financier…

La première partie du contrat, certainement plus facile à assumer que l’autre, a été bouclée… Admirables dans leur façon de faire fi des turbulences extérieures, les joueurs limougeauds ont validé leur 13e victoire de la saison sur le parquet, la 11e au classement. Un succès facile (107-88) qui aura le mérite d’alléger une période peu évidente : depuis la prise de fonction de Jean-Marc Dupraz, le CSP n’avait gagné que 2 matchs sur 7. Et jamais aussi largement que ce samedi, avec une formidable doublette arrière américaine : un match référence en pro pour Tyree Appleby (26 points à 8/12, 4 rebonds et 9 passes pour 33 d’évaluation) et un Kameron McGusty retrouvé (19 points à 7/9 et 4 passes décisives). Derrière, quatre autres joueurs ont atteint la barre des 10 points, dont le revenant Ike Udanoh.

Le fantôme de DeMonte Harper

Sans rien enlever au mérite de Limoges, l’Élan Chalon lui a grandement facilité la tâche… Loin d’être très réjouissante ces derniers temps, si ce n’est l’éclaircie offerte par le buzzer beater d’Antoine Eito face à l’ASVEL, l’équipe bourguignonne a touché le fond, livrant l’une de ses pires prestations de la saison. Sans envie, ni défense, les hommes de Savo Vucevic avaient déjà encaissés 58 points à la mi-temps (58-42) ! Le Palais des Sports de Beaublanc a sûrement dû se pincer en voyant revenir le fantôme de DeMonte Harper (0 point à 0/2 et 1 balle perdue en 7 minutes), autrefois si étincelant avec le CSP, dépositaire de la formidable quatrième place du Cercle Saint-Pierre en 2022. Mais les supporters limougeauds n’en auront que faire : en prenant une longueur d’avance sur l’Élan, en plus du panier-average, leur club préféré a fait un pas de géant vers un sauvetage sportif. Reste la seconde lame administrative…

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lou_grand
Un gros match collectif. Mention, pour ma part, à Udanoh : écrans, défense, rebonds, disponibilité... C'est pas flashy pour deux sous mais qu'est ce que ca facilite le jeu des autres ! Les 2 arrières US font effectivement un gros match mais grâce aussi à la défense très light de Chalons, il faut le redire. Quant au maintien sportif, avec la réception encore de St-Quentin, du BCM et de Nancy, il y a la possibilité de s'en sortir assez vite en prenant 1 ou 2 victoires. Côté Chalons, Harper prend 2 fautes très rapidement et ne revient quasiment pas en 2e mi-temps. Chalons, qui use toujours autant du 3 pts (27 tentatives pour 12 réussites seulement), avait en plus une raquette "faiblarde" avec 3 joueurs seulement (Wesson, Cortale et Gaudoux). Enfin, Eito a fait du Eito : chambrant Beaublanc sur son 1er 3 pts, contestant toutes les décisions arbitrales, harangant les Ultras Greens à la fin du match. Ce joueur a vraiment une attitude détestable. S'il se concentrait sur son jeu, il pourrait faire tellement mieux car il a du ballon et de l'adresse. Le maintien passera par des victoires à domicile contre Roanne et Blois et une autre aux Mets. Jouable à condition de montrer autre chose !
Répondre
(1) J'aime
michel_jeune
Eito finit quand même à 26 d'éval! Je ne suis pas fan, mais je pense que c'est sa façon de se motiver de se chauffer avec le public.
Répondre
(0) J'aime
jc87- Modifié
Personnellement je n'ai jamais douté que Limoges allait se maintenir sportivement, il y a de la qualité dans cette équipe et surtout il y en a beaucoup moins dans les équipes derrières. Avec de plus un calendrier assez favorable ça va le faire sur le terrain. Mais hélas ce n'est pas sur le terrain que se joue l'avenir du CSP et là c'est une toute autre histoire.
Répondre
(1) J'aime
metal79
LIMOGES FOREVER !
Répondre
(0) J'aime