Ludovic Beyhurst quitte Antibes pour le Monténégro

Crédit photo : Sabine De Leest

Alors qu'il lui restait six semaines de contrat avec Antibes, Ludovic Beyhurst a préféré saisir la main tendue par le KK Podgorica, un club monténégrin entraîné par une vieille connaissance strasbourgeoise, Nebojsa Bogavac.

Sous contrat avec Antibes jusqu’au 27 décembre, Ludovic Beyhurst (1,72 m, 23 ans) a pourtant déjà bouclé ses bagages, direction… l’exotisme. Le meneur alsacien a demandé aux Sharks d’être libéré afin de s’engager pour la saison avec le KK Podgorica, récent demi-finaliste du championnat monténégrin et engagé dans l’antichambre de la Ligue Adriatique.

Une signature peut-être improbable au premier abord, mais qui parait finalement logique lorsqu’on découvre l’identité de l’entraîneur du club de la capitale monténégrine : Nebojsa Bogavac, champion de France 2009, et qui a côtoyé Beyhurst lors de son passage sur le banc de la SIG entre 2017 et 2019. Un rapprochement confirmé par le principal intéressé, tout heureux de partir à l’aventure. « Je suis très content et excité de jouer pour Podgorica. J’ai eu l’opportunité de quitter la France avec un bon projet à la clef. Je connais bien l’entraîneur Nebojša Bogavac et c’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai décidé de venir à Podgorica. Je sais que le club est ambitieux, qu’il a une bonne organisation et cela a pesé dans ma décision. »

Très instable depuis le début de l’année 2022 avec déjà quatre clubs fréquentés (Strasbourg, Nancy, Champagne Basket et Antibes), sans oublier l’Alliance Sport Alsace où il a passé une partie de la préparation, le champion de France Pro B pourra donc tenter de relancer sa carrière à l’étranger. Aperçu à trois petites reprises sous le maillot des Sharks (3,7 points à 30%, 1,7 rebond et 0,7 passe décisive), il ne pouvait de toute façon pas espérer vraiment mieux puisque le règlement de la LNB lui interdisait d’effectuer une troisième pige d’affilée. Alors l’ancien pensionnaire de l’INSEP a sauté sur l’opportunité de signer un contrat pour le reste de la saison.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires