Mathias Lessort remonté contre les arbitres après le match 2 des finales de Ligue adriatique

Ce dimanche soir avait lieu le match 2 des finales de Ligue adriatique entre l’Etoile Rouge de Belgrade et le KK Partizan Belgrade. Menés 1 à 0 après une défaite 90-76 vendredi dernier, Mathias Lessort et ses coéquipiers (Partizan) se devaient de réagir pour ne pas être sous la menace de l’élimination dans ces finales au meilleur des 5 manches. Après avoir rapidement pris l’avantage dans le premier quart-temps (29-18), l’Etoile Rouge a petit à petit perdu son avance jusqu’à se retrouver derrière de 2 points en début de quatrième quart. Une fin de match serrée et donc tendue s’annonçait. Entre les décisions arbitrales et les fougues des supporters locaux, celle-ci a pris une tournure tragique.

L’Etoile Rouge est arrivée à reprendre les commandes dans les dernières minutes au point de mener de 3 points à 10 secondes du terme de la rencontre. Là, Mathias Lessort (18 points à 6/7 aux tirs, 7 rebonds et 3 passes décisives en 26 minutes) s’est retrouvé sur la ligne des lancers. Il a marqué le premier mais volontairement raté le deuxième, arrachant son propre rebond avant de remonter pour inscrire les 2 points nécessaires afin d’égaliser. Seulement, les arbitres ont annulé le panier en jugeant que le joueur était parti avant même que le ballon ne touche l’arceau. Le panier a été annulé et l’Etoile Rouge s’est finalement imposé 85-81.

Une décision arbitrale qui a énervé les supporters, étant donné qu’au ralenti, la violation sifflée ne parait pas si claire. Les arbitres n’ayant pas pris le temps de regarder le ralenti, la controverse est importante. Et si la fin de match montrait déjà des signes de tensions, les supporters locaux en ont ajouté une couche au moment de la sortie des joueurs, lançant bouteilles et autres insultes envers la délégation adverse. Mathias Lessort a voulu défendre ses coéquipiers mais le ton a continué de monter et l’international français a voulu monter dans les tribunes. Il a été retenu par ses coéquipiers ainsi que des joueurs de l’Etoile Rouge, qui ne souhaitaient pas voir la situation s’empirer.

Ce lundi matin, Mathias Lessort a posté sur son Twitter, à tête reposée, les règles de la FIBA concernant les lancers francs, prouvant que le panier devait être accordé et ainsi mener à une éventuelle prolongation. Aujourd’hui, le KK Partizan Belgrade se retrouve donc mené 2 victoires à 0 et retourne ce mercredi à domicile pour se relancer dans ces finales et sauver sa saison.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires