Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Mike James explique sa prolongation à Monaco : « Remporter l’EuroLeague avec l’ASM aurait plus de valeur qu’ailleurs »

EuroLeague - Une semaine après le titre de champion de France de l'AS Monaco, Mike James a fait une apparition dans le podcast de BasketNews. La star de la Roca Team a justifié sa prolongation de contrat avec le club de la Principauté et s'est projeté sur son duo avec Nick Calathes.
Mike James explique sa prolongation à Monaco : « Remporter l’EuroLeague avec l’ASM aurait plus de valeur qu’ailleurs »
Crédit photo : Sébastien Grasset

Signataire d’un nouveau contrat de trois ans avec l’AS Monaco, Mike James ne s’était pas exprimé depuis l’officialisation de sa prolongation. Le MVP de l’EuroLeague a finalement choisi de le faire au micro du podcast de BasketNews. Extraits choisis.

Les raisons de sa prolongation à Monaco

« Le volet financier n’a jamais été le souci, surtout que je connaissais ma valeur. Durant la saison, je savais déjà que j’allais recevoir de bonnes offres d’autres équipes. Tout était lié à l’identité de mes futurs coéquipiers, à mes chances de gagner. Remporter des trophées est tout ce que j’essaye de faire maintenant. Bien sûr que certains des clubs qui me courtisaient m’auraient également permis de rejoindre de bons groupes de joueurs mais ça fait trois ans que je suis à Monaco et je veux que l’on réussisse du mieux possible. Il y avait quelques éclaircissements à faire, notamment sur la direction que le club comptait prendre pour la saison prochaine. Mais je voulais leur faire confiance.

Quand je réfléchis à mon avenir, je me projette toujours vers le meilleur et le pire scénario. Avec Monaco, la meilleure option est que l’on gagne tout. Or, si je gagne l’EuroLeague avec l’ASM, cela aura plus de valeur à mes yeux. Je suis présent au club depuis les débuts en EuroLeague et nous sommes vraiment liés. Si vous parlez de Monaco, il faut mentionner Mike James et si vous parlez de Mike James, il faut mentionner Monaco. Quitter Monaco sans aller au bout de notre quête commune et potentiellement gagner ailleurs n’aurait pas été aussi spécial que si je l’avais fait ici. Et dans le pire scénario, autrement dit que l’on ne remporte pas l’EuroLeague avec Monaco, je pourrais continuer à me regarder dans le miroir car je serais resté fidèle à moi-même, restant là où je pensais que ça avait le plus de valeur, dans une équipe qui est la mienne en somme. »

Les chances de trophée de l’AS Monaco

Mike James, MVP de la finale de Betclic ÉLITE, fêté par ses coéquipiers (photo : Julie Dumélié)

« C’est ridicule de penser que je ne gagnerais jamais l’EuroLeague en restant à l’AS Monaco. J’ai l’impression que les Européens pensent que l’on ne peut gagner qu’avec des clubs qui ont déjà un palmarès. C’est probablement l’un des trucs les plus stupides que j’ai jamais entendu. Ce n’est pas parce qu’une équipe a gagné il y a dix ans, ou même la saison dernière, qu’elle gagnera de nouveau… L’histoire n’a rien à voir avec ce qui va se passer la saison prochaine. Il faut toujours gagner une première fois. Tous les clubs historiques ont une première fois. Or, la notre n’est pas encore arrivée. Je pense que ma présence dans l’équipe offre une chance d’être en playoffs, voire même au Final Four. Il faudra voir qui sera autour maintenant. La signature de Nick (Calathes) est fondamentale, on va garder notre colonne vertébrale aussi. Et si la mayonnaise prend, pourquoi ne pas aller chercher le titre ! »

Son duo avec Nick Calathes

« Au Panathinaïkos, j’étais le Robin de notre duo avec Nick Calathes. Et je crois que je ne le serai plus, mais ça va aller (il sourit). Il faut connaitre son rôle, savoir ce qu’il faut faire pour gagner. Lorsqu’on était au Pana, on avait une bonne relation et il a tout fait pour que je sois à l’aise. Il était le joueur principal de notre équipe et ça m’allait très bien, je faisais de mon mieux pour l’aider. Maintenant, c’est plus mon équipe ! Mais je le connais, il veut surtout gagner et il va probablement s’adapter. Je ne veux pas que des recrues arrivent à Monaco en changeant leur façon de faire : vous avez été signé pour une raison précise donc jouez votre jeu ! Nick devra être Nick : il va falloir qu’il joue rapidement, qu’il distribue les passes décisives. Peut-être qu’il fera des erreurs mais je veux que tout le monde soit à l’aise ici. […] Pour être le facilitateur de jeu qu’il peut être, Nick va devoir avoir le ballon en main. Comme dans n’importe quelle équipe, cela va prendre du temps pour que ça fonctionne. Tout le monde a intérêt à ce que ça marche donc il faudra faire des compromis. Il va falloir se réhabituer à jouer ensemble mais je ne vois pas de problème, ni de raison pour laquelle ça ne marcherait pas. Je suis capable de jouer avec ou sans ballon, ça ne m’inquiète pas vraiment. »

PROFIL JOUEUR
Poste(s): Meneur
Taille: 185 cm
Âge: 33 ans (18/08/1990)

Nationalités:

logo usa.jpg

Les besoins de Monaco sur le marché des transferts

« On a besoin d’un poste 4 shooteur. Cela fait deux ans que ça nous manque, même si Petr (Cornelie) a une vraie qualité de tir. Il a connu quelques bonnes séquences cette saison. On avait Will Thomas lors de ma première saison à Monaco, il avait été plutôt bon mais il n’a pas été conservé. Et il n’y a qu’un seul Mirotic sur le marché… (il sourit) […] La rumeur Sasha Vezenkov ? S’il veut venir, je l’accueillerai à bras ouverts ! Avec nous, il aura beaucoup de shoots ouverts… »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
pedro42- Modifié
Avis aux traducteurs de BeBasket : "special" utilisé (beaucoup !) dans ce sens en anglais de nos jours ne se traduit pas par "spécial" en français mais par "extraordinaire" ou "exceptionnel", reprenez votre dictionnaire. Merci
Répondre
(1) J'aime