Milan regagne enfin, Madrid tombe à Kaunas

Crédit photo : EuroLeague

Après neuf défaites de suite, Milan a retrouvé le succès en EuroLeague, qui plus est en gagnant chez l’Étoile Rouge de Belgrade qui restait sur six victoires. De son côté, le Real Madrid a perdu chez le Zalgiris Kaunas.

Outre la grosse performance de l’ASVEL contre l’Olympiakos ce jeudi soir, la soirée d’EuroLeague a été marquée par plusieurs faits marquants. Après neuf défaites de suite dans la compétition, Milan a retrouvé la victoire en mettant fin à la série de six victoires de l’Étoile Rouge de Belgrade. C’est un ancien de la maison serbe, Billy Baron (19 points à 5/10 à 3-points), qui a réussi plusieurs paniers à 3-points décisifs pour permettre aux Lombards de stopper leur spirale négative sur la scène internationale. A ses côtés, Timothé Luwawu-Cabarrot, titulaire, a fini à 5 points à 2/5, 2 rebonds et 1 passe décisive en 25 minutes alors que l’ancien Chalonnais et Monégasque Brandon Davies a réalisé un chantier (15 points à 6/11, 6 rebonds, 7 passes décisives et 10 fautes provoquées pour 30 d’évaluation en 31 minutes). Ce quatrième succès de la saison a bien entendu soulagé Ettore Messina :

« Pouvez-vous imaginer combien [nous avions besoin de gagner ce soir]? Nous avons perdu je ne sais combien de matchs après avoir pris les devants et tout gaspillé au quatrième quart. Ce soir, mes joueurs ont été incroyables en résistant dans une atmosphère très difficile contre un très bonne équipe très agressive. Ils méritent cette victoire plus que n’importe qui d’autre dans le club, et je suis très content pour eux. »

Le quadruple vainqueur de l’EuroLeague a bien sûr mal vécu cette période difficile :

« Je pense que j’ai plutôt bien bossé en 15 ans d’EuroLeague. Vous perdez neuf matchs (de suite) et vous pensez que tout ce que vous avez fait dans votre vie ne compte plus, alors bien sûr je me sens soulagé, oui. »

Par ailleurs, le Bayern Munich a battu Valence 97 à 92 et le Zalgiris Kaunas a fait tomber le Real Madrid (81-72). Dépassés dans le dernier quart-temps, les Espagnols n’ont pas utilisé Fabien Causeur. Vincent Poirier a été plutôt efficace en sortie de banc (6 points à 3/5, 2 rebonds, 2 passes décisives et 3 contres pour 8 d’évaluation en 16 minutes) alors que Petr Cornelie (5 points à 2/5 et 5 rebonds en 18 minutes) et Guerschon Yabusele (4 points à 2/4 et 6 rebonds en 21 minutes) se sont partagés les minutes sur le poste 4. Au classement, le Real recule à la cinquième place avec 9 victoires et 5 défaites.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires