Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Monaco a craqué contre Saint-Pétersbourg

L’heure était aux retrouvailles entre Sasa Obradovic et le public de Louis II. Mais les retrouvailles se sont conclues par une défaite pour l’AS Monaco contre le Zénith Saint-Pétersbourg (74-85) pour la 16e journée de l’EuroLeague.

Le Zénith Saint-Pétersbourg, vainqueur de l’ASVEL à l’Astroballe deux jours plus tôt, démarrait très fort la partie avec une adresse à longue distance chirurgicale (6/7 à 3-points) à l’image de Billy Baron auteur d’un sublime 3/3 en catch and shoot, le tout en sortie d’écran. Son collectif grippé, jouant à l’envers comme cette ultime faute de Danilo Andjusic sur la tentative à 3-points de… Baron (12 points déjà), l’ASM accusait déjà un sérieux retard après 10 minutes de jeu (14-31).

L’écart peinait à se réduire dans un premier temps. Il faut dire que Monaco forçait les exploits individuels. Pourtant, sur son banc, Saso Obradovic montrait bien par ses gestes de passer la balle. La Roca Team trouvait enfin de l’adresse à 3-points grâce à Andjusic (par 2 fois) et Dwayne Bacon, lui permettant de revenir à quelques longueurs (33-40, 15e). En perte d’adresse – aucun panier à 3-points réussi -, en raison de la montée en puissance défensive des joueurs du Rocher, les Russes ne scoraient presque plus. Et perdaient Jordan Mickey pour le reste de la partie, blessé dans la bataille du rebond. Juste derrière cette blessure, Dwayne Bacon (15 points) parvenait à égaliser à 1 minute de la pause (43-43).

Un dernier quart-temps à sens unique

Mais deux derniers lancers francs permettaient aux hommes de Xavi Pascual de virer en tête d’une très courte avance (43-45, 20e). Pourtant pas dans un grand soir, Mike James faisait passer l’AS Monaco devant au score pour la première fois de la soirée au retour des vestiaires (48-47, 22e). Les deux équipes étaient au coude à coude et le quart-temps est trés défensif. Chaque panier était une vraie lutte. Andjusic permettait à l’ASM de prendre le lead au moment du début 4e quart-temps sur un lay-up après un rebond offensif de Donta Hall. Avant que ce dernier ne rejette la tentative de Dimitry Kulagin (57-56, 30e).

Alors que l’on s’attendait à un match serré jusqu’au bout, les visiteurs s’envolaient à partir de la 33e minute, concluant la partie sur un 24 à 9 lors des 7 dernières minutes. « La classe de deux joueurs, (Billy) Baron et (Jordan) Loyd, a décidé du match », a commenté le coach vaincu Sasa Obradovic, qui n’aura pas encore de temps pour préparer son équipe à la prochaine rencontre puisque la Roca Team reçoit le Limoges CSP ce dimanche à la salle Gaston-Médecin.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion