Nanterre : Pascal Donnadieu regrette le faible apport du banc

« Sur la majorité du match, ils ont mérité de l’emporter ». Bon joueur, Pascal Donnadieu a reconnu la supériorité de Patras après la défaite de Nanterre mercredi soir (88-72) pour la quatrième journée de l’EuroCup. Les Franciliens, devant à la mi-temps (44-46), ont craqué après la pause. Leur coach a une explication simple pour cela. Quatre joueurs (Cordinier, Stone, Warren et Kaba) ont marqué 65 des 72 points de l’équipe.

« La première grosse difficulté, c’est la faiblesse de l’apport du banc (, a-t-il reconnu devant la presse après la rencontre. Au fil du match, les joueurs majeurs ont été trop sollicités, et donc avec la fatigue on a craqué comme à Gran Canaria où on menait à la fin du troisième quart-temps. Je prends l’exemple d’un joueur comme Isaïa Cordinier, on lui demande trop. Outre son temps de jeu, sa défense sur (Ian) Miller, on lui demande d’être fort en attaque. Il faut absolument que les joueurs du banc, même s’ils sont jeunes, apportent plus qu’ils ne l’ont fait ce (mercredi) soir.

Par ailleurs, Patras semblait bien mieux préparé pour cette rencontre.

« Après, sans dire que Patras ne mérite pas sa victoire, comme le championnat grec n’a pas commencé, je pense qu’ils ont beaucoup de temps pour nous scouter. Je les ai vus très bien en place contre nous. C’est un petit avantage, avec un peu de fraîcheur physique. Mais encore une fois, respect pour leur victoire car ils ont pratiqué un basket de qualité. »

C’est la troisième défaite de suite pour Nanterre en EuroCup, avec une victoire inaugurale.

« Pour l’instant, en Jeep ELITE, on est bien placé avec 3 victoires et 1 défaite. En EuroCup, on doit se servir de ces matchs-là pour continuer à progresser. »

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires