Nanterre s’impose avec caractère sur le parquet de l’Élan béarnais

Crédit photo : Olivier Fusy

Ce dimanche, Nanterre a pu compter sur l'efficacité de la paire Justin Bibbins - Benjamin Sene pour s'imposer sur le parquet de l'Élan béarnais (71-80) et ainsi mettre fin à sa série de défaites.

Ce dimanche, Nanterre 92 s’est imposé sur le parquet de l’Élan Béarnais (71-80). Le duo Justin Bibbins – Benjamin Sene a porté l’attaque francilienne et permis aux hommes de Pascal Donnadieu de s’imposer à l’extérieur, mettant ainsi fin à une série de quatre défaites de suite en Betclic ÉLITE.

Vitalis Chikoko dominant, en vain

Malgré une entame de match poussive, les hommes d’Éric Bartecheky ont pris les devants grâce à une grosse défense et à un Vitalis Chikoko impérial dans la peinture (24 points et 5 rebonds). Face à son ancienne équipe, Justin Bibbins (19 points et 3 passes décisives) a maintenu Nanterre à distance dans cette première période. Dans le dur offensivement, à l’image d’un Garrett Sim méconnaissable, les Béarnais ont vu leurs adversaires du soir reprendre l’avantage dans ce deuxième quart-temps. À la pause, les hommes de Pascal Donnadieu ont compté 3 points d’avance (32-35, 20′).

Justin Bibbins et Benjamin Sene bourreaux de l’Élan béarnais

Au retour des vestiaires, les hommes d’Éric Bartecheky ont profité du très bon passage de Gérald Ayayi (7 points) pour infliger un 11-4 aux Nanterriens et repasser devant (43-39, 23′). Mais dans la foulée, les locaux ont encaissé un 10-0. Porté par Justin Bibbins, Nanterre a accéléré en fin de troisième quart-temps pour prendre 7 longueurs d’avance (52-59, 30′). Poussé par son public, l’Élan béarnais est resté dans le coup mais en face Benjamin Sene (20 points) a pris le relais de Justin Bibbins et permis à Nanterre de conserver l’avantage jusqu’au bout et s’offrir un succès très important pour rester au contact du top 8 (5 victoires et 6 défaites).

L’Élan béarnais, toujours 16e (3 victoires et 8 défaites), devra réagir dès vendredi prochain avec un déplacement crucial à Fos-sur-Mer dans la lutte pour le maintien.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Dimitri VOITURIN

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires