Rudy Gobert brille pour qualifier Minnesota en playoffs, fin de saison pour Dieng et Sarr

Cinq jours après son altercation avec Kyle Anderson, Rudy Gobert a signé un retour éclatant à la compétition : un double-double et un ticket validé pour les playoffs.

Cinq jours après avoir frappé son coéquipier Kyle Anderson, Rudy Gobert a retrouvé les parquets vendredi au cours d’un match éminemment important : le play-in contre Oklahoma City, où le vainqueur se qualifiait pour les playoffs tandis que le perdant partait en vacances. Battus par les Lakers plus tôt cette semaine, les Timberwolves n’ont pas laissé filer leur chance, dominant le Thunder (120-95) avec une très belle performance de leur pivot axonais : servi à plusieurs reprises par Anderson pour des alley-oop, auteur d’une séquence étonnante avec un dribble dans le dos, le double All-Star s’est réconcilié avec le public de Minnesota en compilant 21 points à 6/11, 10 rebonds et 2 passes décisives en 33 minutes. En playoffs, Gobert et les Wolves feront face à un gros défi : les Denver Nuggets, n°1 à l’Ouest, avec leur double MVP en titre, Nikola Jokic.

Cette large défaite à Minneapolis met donc fin à la saison enthousiasmante des jeunes pousses d’OKC. Parmi elles, le rookie Ousmane Dieng a disputé 7 minutes pour cette dernière, compilant 4 points à 2/5 et 2 rebonds. Le Lot-et-Garonnais boucle ainsi une première saison inégale avec des moyennes de 4,9 points à 42%, 2,7 rebonds et 1,2 passe décisive en 39 rencontres NBA. À ses côtés, Olivier Sarr n’aura pris part qu’à 21 matchs, dont 12 en G-League. Dans la grande ligue, dominant lors d’une soirée portes-ouvertes lors de la clôture de la saison régulière (22 points et 15 rebonds contre Memphis), le Toulousain a dû se contenter de 4 points à 50% et 3,4 rebonds.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires