Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Sans Antetokounmpo, les Milwaukee Bucks se rapprochent des Finals

Quarante-sept ans après leur dernière apparition en finales NBA, les Bucks n’ont jamais été aussi proches de se hisser à ce stade. Milwaukee a aisément dominé Atlanta (123-112) à domicile cette nuit, lors du match 6. Les joueurs du Wisconsin mènent 3 victoires à 2 dans cette série. Une série qui recèle son lot de péripéties. La dernière en date, lors du match 4, avec la blessure au genou de Giannis Antetokounmpo. Dans l’impossibilité de tenir sa place, le double MVP s’est assis sur le banc pour encourager ses coéquipiers. Tout comme le meneur star des Hawks, Trae Young, blessé à la cheville dans le troisième match. 

C’est comme si l’absence du Grec, leur leader, avait sublimé les Bucks, contraints de partager les responsabilités. Avec quatre joueurs à plus de vingt points, la marque a parfaitement été répartie. Dans le rôle du passeur-roi, Jrue Holiday (25 points), auteur de quasiment la moitié des passes décisives de son équipes (13 sur 28 au total). Un altruisme dont ont pu bénéficier les deux intérieurs Brook Lopez (33 points à 14/18 aux tirs) et Bobby Portis (22 points et 8 rebonds), intégré dans le cinq pour la première fois de la série. 

Rarement dans ce match les Hawks n’ont caressé l’espoir de revenir à hauteur des Hawks, excepté au début du troisième quart-temps (65-59, 25′). Les belles performances de Bogdan Bogdanovic (28 points à 7/16 à 3-points) et John Collins (19 points et 8 rebonds) ont été insuffisantes pour inquiéter les Bucks, en quête de leur deuxième titre depuis 1971. 

En cas de victoire samedi à Atlanta, Milwaukee rejoindrait Phoenix en finale NBA.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion