Sebastian Machowski démis de ses fonctions d’entraîneur de l’Élan Chalon

Face à la mauvaise série de l’Élan Chalon, le bruit se propageait en coulisses depuis le début de semaine : le revers chez le relégable quimpérois (86-92) aura donc été celui de trop pour Sebastian Machowski (50 ans). Si l’actuel troisième de Pro B (17 victoires et 10 défaites) reste évidemment toujours en mesure d’atteindre son objectif, la remontée immédiate en Betclic ÉLITE, l’entraîneur allemand paye une spirale inquiétante : cinq défaites sur les six dernières rencontres. Le club bourguignon a pris la décision de s’en séparer.

Outre l’espoir envolé de terminer champion de France Pro B depuis sa défaite in extremis contre Saint-Chamond le week-end dernier (86-87) l’équipe bourguignonne a perdu ces derniers temps ce qui devait être le socle de son identité cette saison : la défense. Certes pas aidé par les blessures de Mickaël Gelabale et Babacar Niasse, l’Élan est beaucoup trop permissif : 88 points encaissés à Vichy, 91 à Saint-Quentin, 87 contre le SCVBG, 92 à Quimper…

Un sixième changement de coach en trois ans pour Chalon

Entraîneur de l’année en Bundesliga en 2013, Sebastian Machowski n’était donc plus l’homme de la situation aux yeux des dirigeants chalonnais qui ont changé six fois de coach ces trois dernières années – Jean-Denys Choulet est parti un an avant la fin de son contrat en 2019, Philippe Hervé a cédé sa place à Julien Espinosa début 2020, Ali Bouziane a remplacé ce dernier en cours de saison 2020-2021 mais n’a pas été prolongé au profit de Sebastien Machowski, tout juste écarté. L’ancien joueur de Gravelines-Dunkerque va laisser son poste à son adjoint Maxime Pacquaut pour la réception de l’ALM Évreux samedi. Avant l’arrivée d’un technicien plus renommé dans les jours à venir ?

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires