Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Sidy Cissoko monte en régime en G-League

G-League - Pour sa deuxième saison en G-League, Sidy Cissoko monte en puissance et score de plus en plus. Le rookie français espère maintenant des minutes avec les Spurs sur cette fin de saison.
Crédit photo : Théo Quintard

Sidy Cissoko (1,98 m, 19 ans) est le rookie français qui a le moins joué cette saison en NBA. Alors que son compatriote Rayan Rupert – drafté une place devant lui en 2023 – est désormais intégré à la rotation des Blazers, Cissoko attend toujours son tour. Il n’a joué que 6 petits matchs pour 32 minutes en cumulé avec les Spurs. Et cela seulement en 2023. En début d’année 2024, une blessure à la cheville l’a tenu éloigné des parquets pendant plus de trois semaines. Une fois rétabli, il a été immédiatement envoyé en G-League, et n’en est toujours pas revenu. Arrivant bientôt à la fin de sa deuxième saison consécutive dans la ligue mineure américaine, l’ancien pensionnaire de la G-League Ignite est désormais à son aise. Ces derniers jours, il est monté en régime avec quelques belles performances.

« Besoin de jouer » pour « trouver sa voie »

Sur l’ensemble de la saison avec les Austin Spurs, Cissoko compile 12,1 points à 43,5% aux tirs (dont 19,5% à 3-points), 5,0 rebonds, 3,0 passes décisives, 1,3 interception et 1,1 contre en 27 minutes de moyenne. Soit des statistiques légèrement supérieures à la saison dernière avec la Team Ignite. Mais sur ses huit derniers matchs, il tutoie les 14 points de moyenne. Avec notamment deux derniers matchs avec 18 et 19 unités. Il pourrait scorer encore plus en améliorant son pourcentage à 3 points, encore très faible (2/23 sur les cinq derniers matchs). C’est probablement un des axes de progression souhaités par les Spurs, qui l’ont envoyé en G-League cette saison pour continuer son développement, alors qu’il est arrivé à la Draft encore très vert.

À 19 ans et 11 mois, Cissoko est le plus jeune joueur de la franchise de San Antonio. Il est aussi l’un des huit derniers “teenagers” de NBA. D’où la volonté des Spurs de prendre leur temps avec lui. Après le camp d’entraînement, Gregg Popovich disait que le Français « avait besoin de jouer » pour « trouver sa voie. » Celle-ci semble prendre la forme d’un rôle de joueur de devoir, un « warrior » comme l’a qualifié son coéquipier Victor Wembanyama. En G-League, le natif du Val-de-Marne a dit au journaliste local Tom Orsborn que sa « priorité est la défense » et qu’il veut « être le meilleur défenseur ici. » Il n’essaye pas de prendre le maximum de tirs, comme le font beaucoup d’autres. Mais veut plutôt être le plus polyvalent possible, et au service de son équipe. D’où sa tendance à noircir les feuilles de stats dans tous les compartiments. Ses années de formation partagées entre la France, l’Espagne et les États-Unis, dans des styles de jeu différents, ont aussi contribué à en faire un joueur complet.

Quelle fin de saison rookie ?

Même si la fin de saison approche et que les Spurs ont été officiellement éliminés de la course aux playoffs, Cissoko n’a toujours pas été appelé avec l’effectif NBA. Coach Popovich lui a demandé d’être patient et de rester prêt. « Je veux lui donner autant de minutes que possible » a-t-il expliqué le 1er mars, précisant que le Français avait « un vrai potentiel ». Les Spurs d’Austin vont avoir une deuxième partie du mois de mars chargée, avec encore 10 matchs, les derniers de la saison régulière. Ceux-ci seront donc importants puisque l’équipe est dans la course aux playoffs. Actuellement huitièmes de la Conférence Ouest, ils ne sont qu’à un match du top 6 synonyme de qualification. Alors Cissoko devrait pour l’instant rester en G-League. Il devra attendre que l’équipe NBA lève officiellement le drapeau blanc et repose ses cadres pour la fin de saison. Alors il aura sûrement sa chance sur la grande scène.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
yo1935
Tous ces arrieres qui ne savent pas shooter de loin. On leur a dit?
Répondre
(0) J'aime