Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Rayan Rupert et Sidy Cissoko attendent leur chance

NBA - Les rookies français Rayan Rupert et Sidy Cissoko, qui ont atterri dans des équipes en reconstruction, peuvent espérer obtenir des minutes en NBA dans les prochaines semaines. Pour le moment, ils passent le plus clair de leur saison en G-League.
Rayan Rupert et Sidy Cissoko attendent leur chance

Les Blazers et les Spurs prennent leur temps pour développer les deux rookies français

Crédit photo : Twitter NBA G-League, NBA France

Ils font partie des quatre français draftés en NBA en juin 2023. Mais ne connaissent pas la même trajectoire que leurs homologues Victor Wembanyama et Bilal Coulibaly. De leur côté, Rayan Rupert (1,98m, 19 ans) et Sidy Cissoko (1,98m, 19 ans) mènent une saison rookie beaucoup plus tranquille, loin des projecteurs. Ce qui est plutôt logique au vu de leurs places à la draft (respectivement 43e et 44e). Les Blazers et les Spurs ont signé les deux Français sur des contrats de trois ans dont deux garantis, et comptent sur eux à l’avenir. Mais pas tout de suite. À 19 ans et peu d’expérience professionnelle, ils ne sont pas encore prêts pour être lancés dans le grand bain. C’est ainsi que leurs franchises les ont envoyés se former en G-League pour répéter leurs gammes. Ils y gomment leurs défauts et travaillent sur différents aspects du jeu qui feront leur force plus tard. Mais étant donné qu’ils sont tombés dans des franchises de fond de tableau, Rupert et Cissoko peuvent espérer obtenir du temps de jeu sur cette fin de saison sans enjeu sportif.

Rayan Rupert est en train de devenir un 3&D

Rayan Rupert est arrivé en NBA avec un bagage offensif limité. L’année précédente avec les New Zealand Breakers en NBL, il marquait 6,6 points par match avec des faibles pourcentages (36,4% aux tirs dont 25,0% à 3-points). C’est surtout ses capacités défensives élite qui lui ont permis d’être drafté. Mais cela est en train de changer. Depuis sa Draft, le coaching staff des Blazers a priorisé le travail sur son tir extérieur, comme l’avait expliqué le principal intéressé au Media Day. Et c’est un succès. Cette saison, Rupert tourne à 41,2% en 17 tentatives à 3-points en NBA. Et à 37,8% sur un échantillon beaucoup plus large de 90 tentatives en G-League. Le principal défaut du natif de Strasbourg est donc en passe d’être gommé. Avec le Rip City Remix, on l’a aussi vu mener des attaques pour développer son jeu balle en main.

Son coach aux Blazers Chauncey Billups, qui devrait lui accorder plus de temps de jeu sur cette fin de saison, s’est dit « tellement fier » de son rookie : « Il a l’opportunité d’être en G-League et de se développer là-bas. Je pense qu’il va devenir un 3&D. Un joueur qui peut mettre ses tirs et être très perturbateur défensivement. »

Sidy Cissoko se cherche encore

Quant à son collègue de la génération 2004, avec qui il a joué à l’Euro U18 en 2021 et 2022, le travail est un peu plus long. Sidy Cissoko est aussi arrivé dans une franchise en reconstruction aux Spurs, mais n’obtient pas plus de temps de jeu pour autant. Il n’a eu sa chance que sur 5 matchs en NBA pour l’instant, juste le temps d’inscrire son premier panier. Il passe le plus clair de son temps en G-League, où il obtient des statistiques de 11,6 points à 45,9% aux tirs (dont 23,4% à 3-points), 5,2 rebonds, 2,8 passes décisives, 1,2 interceptions et 1,2 contres. Celui qui connaît bien ce championnat pour avoir joué avec la Team Ignite la saison passée montre des qualités dans plusieurs domaines, surtout défensifs et dans la fluidification du jeu. Mais pèche dans le tir extérieur et l’aisance offensive de manière générale.

Il développe ainsi une identité de “guerrier” sur le terrain, qui se met au service de son équipe. Son coach Gregg Popovich est confiant sur son avenir : « J’aimerais lui donner encore plus de minutes. Je pense qu’il a beaucoup de potentiel. » Ce qui devrait être le cas dans les prochaines semaines.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
oliv
Jimmy Verove est le préparateur individuel de Rayan Rupert > Rayan est prêt
Répondre
(0) J'aime