Strasbourg s’incline face à Tenerife dans un match sans enjeu

Pour leur dernière sortie de la seconde phase de la Ligue des Champions, la SIG a craqué en toute fin de match. Déja qualifié avant la rencontre, Strasbourg a evité que ce match soit une désillusion. Sans Matt Mitchell, laissé au repos en raison d’une douleur à l’épaule, les alsaciens ont équilibré les débats dès le debut de match sans qu’aucune des deux formations ne prenne le large en s’appuyant sur la bonne énergie de Léopold Cavalière dans la raquette et Gaylor Curier à l’extérieur. Les Strasbourgeois ont défendu avec application et ont trouvé du rythme en attaque grâce à un Jordan Howard (14 points à 4/9 à trois-points) – qui s’est averé être efficace – et auraient pu basculer en tête à la pause sans le bon passage espagnol avant la pause (42-38).

Après la pause, Tenerife et la SIG ont été dans une posture plus défensive et n’ont que très peu scoré (12-13). Les protégés de Lassi Tuovi ont manqué de lucidité et ont eu du mal à nourri la marque en n’inscrivant que 4 petits points en 6 minutes de jeu qui laissait présager du pire (60-52). Finalement Strasbourg a trouvé les ressources nécessaire pour bousculer Tenerife et a tout donné jusque dans les dernières minutes. Tenerife s’en remettait alors à Marcelinho Huertas (12 points à 4/7 aux tirs, 7 passes décivives pour 18 d’évaluation en 20 minutes de jeu) pour se tirer de ce piège et a pu aussi compter sur les défections de Gaylor Curier (10 points) et Kameron Taylor (17 points à 7/12 aux tirs) aux lancers-francs dans les dernières secondes pour respirer et s’imposer.

Strasbourg connaitra son adversaire pour la suite de la compétition ce vendredi avant de se rendre à Trélazé pour les quarts de finale de la coupe de France.

Cliquez-ici pour accèder aux statistiques de la rencontre

par

Qui a écrit ce papier ?

GabrielPJ

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires