T.J. Parker : « Ne pas s’en contenter et continuer »

En fin de préparation, l’entraîneur T.J. Parker et le président Tony Parker ne cachaient pas leurs inquiétudes quant à leur équipe, et son manque de préparation. Un mois plus tard, l’ASVEL affiche un superbe bilan de 10 victoires en 13 rencontres. Seulement battus par Strasbourg en Betclic ELITE ainsi que le Maccabi Tel-Aviv en Milan en EuroLeague, les Rhodaniens ont affiché une superbe compétitivité malgré l’absence de Raymar Morgan (arrêté jusqu’à la fin de l’année 2021 pour une blessure au dos).

« Dix victoires et trois défaites en un mois ? Je ne veux pas repartir dans le passé et seul le présent et le futur m’intéressent, a commenté T.J. Parker au micro du Progrès dimanche après la victoire contre Orléans (99-74). Mais c’est vrai que c’est un bilan très satisfaisant. Maintenant, il ne faut pas s’en contenter et il faut continuer. Nous sommes sur une super dynamique et on sait qu’elle peut changer très rapidement. Nous aurons une très longue saison »

Avec 23 passes décisives pour seulement 7 balles perdues, l’ASVEL a réalisé une belle prestation dimanche, deux jours après sa victoire chez le Panathinaikos Athènes. L’impact de Chris Jones (32 d’évaluation en 20 minutes) n’y est pas pour rien. Ce joueur voulu par T.J. Parker réalise un excellent début de saison.

« J’ai tout de suite dit du bien de lui parce que j’ai toujours adoré ce joueur. On m’a dit énormément de bien de lui sur l’humain et cela se confirme. Le talent est là et il cherchait une opportunité pour jouer et avoir des responsabilités. C’était un choix facile pour moi. »

Avec la pression de continuer son bon boulot, l’ASVEL reçoit l’UNICS Kazan jeudi soir à l’Astroballe. Une équipe qui vient de battre le Real Madrid qu’il ne faudra pas prendre à la légère.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires