Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Terry Tarpey, un rêve en bleu devenu réalité

Crédit photo : FFBB

Ils ont été champions de France ensemble en 2018 et ils sont sur le point de se retrouver. Coéquipiers au Mans Sarthe Basket il y a trois ans, Terry Tarpey III et Justin Cobbs seront adversaires le temps d’une soirée qualificative à la Coupe du Monde 2023. Contre le Monténégro d’un Justin Cobbs excellent la semaine dernière en EuroCup (33 points pour 44 d’évaluation contre les Slovènes du Cedevita Olimpija), l’actuel capitaine du MSB va honorer sa première sélection en A, après avoir été partenaire d’entraînement pour les JO de Tokyo 2020.

LIRE AUSSI. « On ne lui donne pas assez de crédit », dit Elric Delord

« Il est sous les radars depuis un moment » 

« J’avais d’ailleurs hésité l’année passée à le prendre mais on avait finalement porté notre choix sur un autre joueur, relevait Vincent Collet lors du point presse, ce mardi. Tout le monde sait depuis un moment que c’est un bon joueur. Il est sous les radars depuis un moment et ça s’est encore accentué avec ce qu’il a montré cet été lors de la préparation de l’équipe olympique et ce qu’il faut en championnat avec Le Mans. »

Pas le joueur le plus fashy de Betclic ÉLITE et peu soucieux de sa ligne de stats, le natif de Poissy (Yvelines) est toutefois d’une efficacité diabolique. L’ancien poste 2 de Denain Voltaire (Pro B) n’est pas du genre à s’économiser mais plutôt à jeter toutes ses forces dans la bataille. « Il faut qu’il soit lui-même, sourit le sélectionneur des Bleus. S’il exporte au Palais des Sports de Pau ce qu’il fait régulièrement à Antarès, ça m’ira très bien. »

LIRE AUSSI. Vincent Collet : « On va beaucoup compter sur des valeurs refuges : l’agressivité et l’intensité »

Pas à son mieux après la défaite à Cholet, l’arrière de 27 ans reste sur deux gros matchs à Antarès, contre la SIG Strasbourg (12 points, 9 rebonds et 5 passes pour 24 d’évaluation) et face à la JL Bourg (13 points, 9 rebonds et 4 passes pour 23 d’évaluation). « C’est le MVP de toutes nos rencontres », répète Scott Bamforth à foison, en conférence de presse.

« Le meilleur basket de sa carrière »

« Il produit actuellement le meilleur basket de sa carrière, estime le sélectionneur. C’est un joueur hyper actif, un « all-around player » comme disent les Américains. Il peut faire beaucoup de choses sur le parquet. On a besoin de défendre fort, d’abnégation, d’agressivité et il incarne toutes ces valeurs-là. Sur ce genre de rassemblement où le temps de préparation est restreint, on a extrêmement besoin de son impact physique et de son état d’esprit. »

Pour donner son corps à la science, vous pouvez aussi compter sur lui… Un dévouement total, une envie d’arborer les couleurs tricolores tenance : « Lors de ma première expérience avec l’équipe de France A’, je ne savais pas si j’allais jouer. C’était une bonne opportunité et après le stage, j’ai commencé le premier match. On ne sait jamais… »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion