Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Un braquage ouvre la porte des quarts de finale à Lattes-Montpellier, le RVBC reste sur le seuil

EuroCup Féminine - Avec seulement six joueuses professionnelles, le BLMA a renversé une situation très mal embarquée (-16 en toute fin de première mi-temps contre Sassari) afin de se hisser en quarts de finale. En revanche, battue sans surprise à Riga, La Roche Vendée quitte la compétition, comme Bourges.
Un braquage ouvre la porte des quarts de finale à Lattes-Montpellier, le RVBC reste sur le seuil

La joie des Héraultaises, presque miraculées face à Sassari

Crédit photo : FIBA

Avec seulement six professionnelles confirmées, renforcées par les jeunes Elena Zemoura (19 ans, 16 minutes) et Anouk Brun (17 ans, 10 minutes), le BLMA n’était pas complètement serein avant de recevoir Sassari, malgré ses trois points d’avance nés du voyage en Sardaigne (69-66). Et cela s’est confirmé… À la 19e minute, les Héraultaises étaient en perdition, menées 31-47 par une équipe transalpine qui capitalisait sur les nombreuses offrandes de Lattes-Montpellier (10 balles perdues, pour 16 points marqués).

Le duo Jenkins – Badiane fait la loi

Alisia Jenkins MVP du soir (photo : FIBA)

Mais les coéquipières d’Alisia Jenkins (24 points à 9/12 et 11 rebonds) ont signé une fin de match exceptionnelle pour s’offrir le droit d’atteindre le Top 8 de l’EuroCup. Il aura d’abord fallu un démarrage canon, pour revenir à -4, puis du mental, pour résister à la réaction italienne et porter le dernier coup de rein. À moins de trois minutes de la fin, tout restait encore à faire, avec une égalité sur les deux manches (70-67). Avant le tir libérateur d’Ameryst Alston, son seul primé du match, prélude de la folle série finale (79-69). En quart de finale, Lattes-Montpellier affrontera le Besiktas Istanbul, où Marième Badiane (26 d’évaluation) tenteront de venger Bourges, éliminé mercredi par l’équipe turque.

À LIRE AUSSI,
LE RÉCIT DE LA DÉROUTE DES TANGO

Le BLMA sera le seul représentant français en quart de finale, seul candidat à la succession de l’ASVEL, puisque l’aventure de La Roche Vendée s’est terminée, comme attendu, dans le froid letton. Largement battu à l’aller (70-87), le RVBC n’a pas réalisé de miracle à Riga et s’est de nouveau incliné (69-79), malgré les 17 unités d’Ana Suarez. En face, la tricolore Margaux Claveau a été maladroite (7 points à 3/13) mais complète (6 rebonds, 1 passe décisive, 1 interception et 1 contre). Surtout, les Vendéennes ont désormais d’autres priorités bien plus importantes et le club a fait appel de la lourde sanction fédérale : deux victoires de retirées, en cumul des deux phases, et une interdiction de recrutement.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion