Un coup d’accélérateur pour lancer la campagne des Bleus

Crédit photo : Bellenger/IS/FFBB

L'équipe de France masculine s'est imposée 89-65 contre les Pays-Bas pour son premier match de préparation à l'EuroBasket, ce dimanche à Rouen. Les Bleus ont passé un 24-0 à leurs adversaires en deuxième mi-temps.

Pour son premier match de préparation à l’EuroBasket, l’équipe de France a fait preuve de sérieux pour battre les Pays-Bas 89 à 65 ce dimanche à Rouen. Les Bleus ont définitivement fait l’écart en deuxième période, à la faveur d’un 24 à 0 à cheval sur les troisième et quatrième quart-temps. Si Rudy Gobert (12 points et 9 rebonds) et Vincent Poirier (11 points et 8 rebonds) ont dominé à l’intérieur, c’est Evan Fournier qui a terminé meilleur marqueur (15 points à 5/8 aux tirs).

Gobert lance bien les Bleus

Les Français ont d’abord appuyé sur Rudy Gobert, auteur de 8 points et 7 rebonds lors du premier quart-temps, avant d’entamer de nombreuses rotations. De quoi perdre un peu le fil de la rencontre face à une sélection qui avait l’avantage d’avoir déjà joué un match, jeudi contre la Slovénie. L’ancien ailier de Nancy Yannick Franke (13 points à la mi-temps) parvenait à maintenir les Pays-Bas à flot, qui n’accusaient que 3 points de retard à la fin du premier quart-temps (21-18). En s’appuyant sur ses pivots Poirier et Gobert (18 points à 7/9 aux tirs et 10 rebonds), l’écart enflait à +12 mais la maladresse derrière l’arc (0/9) le limitait à +6 (45-39) à la pause.

Une intensité défensive en hausse et un Evan Fournier ultra facile offensivement ont permis aux Français de se détacher dans le troisième quart-temps. Vincent Collet lançait même son 14e joueur du jour, William Howard, en début de quatrième quart-temps pour permettre à tout le monde de participer à la fête. Après trois jours de repos, les Bleus iront à Bologne en Italie jeudi afin de préparer le match suivant, face à l’un des outsiders de l’Euro.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires