Un Élan béarnais énergique débute par un succès face à Strasbourg

Crédit photo : Lilian Bordron

Porté par un Michael Stockton stratosphérique et un Giovan Oniangue décisif, l'Elan béarnais s'est offert le premier succès de la saison à domicile face à la SIG Strasbourg (83-80).

Après les victoires de Blois, Gravelines et Dijon vendredi soir, l’Élan béarnais lançait sa saison avec la réception de la SIG Strasbourg ce samedi. En tête à la pause après un début de match compliqué (14-27, 10′), les joueurs d’Eric Bartecheky sont parvenus à résister à des Alsaciens en demi-teinte pour s’offrir leur premier succès de la saison à domicile (83-80).

Une première mi-temps à deux visages

Dès le début du match, les joueurs de Lassi Tuovi se montraient très adroits (6/11 à 3-points) à l’image d’un Stan Okoye très efficace (14 points et 4 rebonds pour 19 d’évaluation), obligeant Eric Bartecheky à stopper rapidement le jeu (6-13, 4′). Dominés dans tous les secteurs du jeu, les locaux voyaient leurs adversaires du soir prendre leurs distances dans ce premier quart-temps (8-21, 6′). A l’issue de dix premières minutes parfaitement maîtrisées, la SIG Strasbourg menait logiquement (14-27). Dans le dur dans ce premier quart-temps, les Palois se montraient plus agressifs en défense et profitaient des erreurs alsaciennes pour combler leur retard (22-29, 13′) grâce notamment à l’activité du jeune Enzo Shahrvin (4 points et 7 rebonds). Si l’adresse extérieure était au rendez-vous du côté alsacien dans les premières minutes, la SIG, plus nonchalante, manquait cruellement de réussite dans ce deuxième quart-temps. Dans le sillage du trio Michael Stockton (17 points, 6 rebonds, 10 passes décisives et 5 interceptions pour 29 d’évaluation) – Garrett Sim (15 points et 4 passes décisives) – Vitalis Chikoko (17 points et 3 rebonds pour 13 d’évaluation), Pau prenait l’avantage pour la première fois de la rencontre et virait en tête à la pause (44-41, 20′).

Avec caractère, Pau s’offre son premier succès de la saison

Les Palois revenaient sur le parquet avec les mêmes intentions. Combatif et efficace, Giovan Oniangue (18 points et 9 rebonds pour 19 d’évaluation) permettait aux siens de conserver l’avantage dans ce match (54-49, 25′). Dominés dans l’intensité et concédant 14 rebonds offensifs au total, les Strasbourgeois devaient s’en remettre à l’impact de Matt Mitchell (17 points, 5 rebonds et 5 passes décisives) pour rester au contact. Au terme d’un troisième quart-temps très défensif, l’Élan béarnais conservait les commandes (64-57, 30′). Sous l’impulsion de Marcus Keene (18 points), les hommes de Lassi Tuovi infligeaient un 7-0 d’entrée pour recoller à 2 points (64-62, 32′). La SIG retrouvait son adresse au meilleur des moments pour repasser devant (64-68, 33′). Mais les Palois n’abdiquaient pas et le chassé-croisé se poursuivait dans ce dernier quart-temps (73-73, 36′). Michael Stockton, auteur d’un double-double, continuait son festival offensif et permettait aux siens de reprendre l’avantage une nouvelle fois, avant de trouver Garrett Sim seul dans le corner pour marquer un 3-points important. Après une dernière erreur défensive de la SIG permettant à Giovan Oniangue d’inscrire un panier seul en contre-attaque, l’EBPLO s’offrait le premier succès de la saison à domicile (83-80).

Strasbourg devra vite revoir sa copie car un deuxième match à l’extérieur les attend mardi à Dijon.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques du match

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Dimitri VOITURIN

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires