Victoire historique pour Blois, Gravelines régale et Dijon assure

Crédit photo : Julie Dumélié

La Betclic ELITE a repris ses droits ce vendredi avec trois matches au programme. Pour sa grande première dans l'élite, l'ADA Blois s'est imposée face à la Chorale de Roanne (90-94). De son côté, le BCM Gravelines-Dunkerque a dominé les Metropolitans 92 (85-73). Enfin, la JDA Dijon s'est imposée à domicile face au Portel (87-76).

Ce vendredi soir, la Betclic ELITE reprenait ses droits. Trois affiches étaient au programme. Pour sa découverte de la Betclic ÉLITE, l’ADA Blois s’est offert le premier succès de la saison sur le parquet de la Chorale de Roanne (90-94). Le BCM Gravelines-Dunkerque a également très bien débuté en s’imposant face aux Metropolitans 92 (85-73). Enfin, la JDA Dijon a débloqué son compteur à domicile face au Portel (87-76).

À Blois, le héros, c’est toujours Tyren Johnson !

Dans un match disputé du début à la fin, l’ADA Blois a eu le dernier mot face à la Chorale de Roanne. Portés par le trio Thomas Cornely (13 points, 3 rebonds et 5 passes pour 15 d’évaluation) – Jaime Smith (15 points, 3 rebonds et 3 passes pour 16 d’évaluation) – Keandre Cook (14 points et 4 rebonds pour 18 d’évaluation), les hommes de Mickaël Hay sont parvenus à tenir tête aux Choraliens jusqu’au bout. Comme un symbole, c’est Tyren Johnson qui a donné la victoire aux siens et permis à l’ADA Blois de s’offrir le premier succès de la saison pour son retour dans l’élite. « On attendait tous cette première victoire », souriait Thomas Cornely au micro de LNB TV. « On savait que c’était un match important, surtout avec l’ASVEL qui venait dès mardi. Il fallait bien commencer et c’est top de prendre directement ce premier match à l’extérieur. Nous sommes restés soudés et solidaires, on s’est appuyé sur nos forces et ça fait la différence. » Une satisfaction qui tranchait évidemment avec la déception ligérienne. Convaincants en préparation, les hommes de Jean-Denys Choulet ont été surpris d’emblée par le promu. « C’est une dure défaite », souffle Renathan Ona Embo. « On a craqué sur la fin, à cause de nos erreurs. On en a fait trop et ils ont su capitaliser dessus. On a laissé trop de paniers faciles. C’est difficile à encaisser. »

Cliquez ici pour accéder aux statistiques du match

Gravelines-Dunkerque domine les Metropolitans 92 d’entrée

Le BCM Gravelines-Dunkerque n’a pas manqué le premier rendez-vous de la saison. Au terme d’un match maîtrisé de bout en bout, les joueurs de J.D. Jackson ont dominé les Metropolitans 92. En tête à la mi-temps (42-29, 20′), les Nordistes ont notamment pu compter sur un Justin Robinson de gala (18 points, 3 rebonds et 6 passes pour 16 d’évaluation) pour s’imposer face à une équipe francilienne en panne d’adresse. Humilié il y a exactement une semaine avec la Pologne en demi-finale de l’EuroBasket, Dominik Olejniczak (8 points et 10 rebonds) a pu prendre une petite revanche sur Vincent Collet. Épié de tous les côtés, Victor Wembanyama a cumulé des gros chiffres (23 points à 11/23 et 10 rebonds) mais n’a pas totalement convaincu, la faute à quelques choix discutables.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques du match

La JDA Dijon débloque son compteur à domicile

Pour son premier match à domicile, la JDA Dijon a assuré l’essentiel face à l’ESSM Le Portel. Accrochés à la pause (44-37, 20′) et encore à l’entame du money-time (61-59, 31e minute), les hommes de Nenad Markovic sont parvenus à inverser la tendance. Dans le sillage notamment du duo Jacques Alingue (12 points à 100%, 5 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions pour 20 d’évaluation) – Chase Simon (17 points et 4 rebonds pour 17 d’évaluation), la JDA Dijon a débloqué son compteur. On notera le retour réussi de Jonathan Rousselle en France : 7 points, tous dans le dernier quart-temps.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques du match

 

 

 

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Dimitri VOITURIN

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires