Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Un retour à l’entraînement le 11 mai pour les pros, le 15 juin en amateur ?

La stratégie de déconfinement se met petit à petit en place. Le Premier Ministre Edouard Philippe a ainsi demandé à chaque ministère de pencher sur une reprise des activités de leurs délégations à partir du 11 mai. C’est ainsi que la Fédération Française d’études et de Sports Sous-Marins (FFESSM) a donné les recommandations suivantes pour le monde professionnel :

  • « Reprise du sport professionnel et de l’activité des athlètes de haut niveau : à compter du 11 mai
    – proposition que les athlètes reprennent le chemin de l’entrainement. Le Ministère des Sports va proposer la mise en place du plan de continuité sportive préparée pendant le confinement avec possibilité pour les athlètes de rejoindre les équipements sportifs et une pratique dans un format encore à affiner. Les personnes concernées: une liste d’athlètes ministérielle pourrait être autorisée à reprendre les activités sportives dans le cadre d’une liste d’équipements établie (base travail de l’ANS). C’est l’ANS qui est désignée comme chef de file sur ce dossier »
  • « Sport pro : proposition d’une reprise des compétitions à huis clos pour les ligues professionnelles jusqu’à la fin de la saison. »

Chaque athlète devra passer un bilan médical de pré-reprise. Concernant le monde amateur, il faudra être plus patient. Voici les recommandations :

  • « 1ère étape : du 11 mai au 15 juin : reprise des activités sportives uniquement pour les associations sportives qui souhaitent aider à la reprise de la réouverture des écoles (et donc pas en dehors de ce cadre scolaire). Concrètement, proposition que les associations sportives fassent une offre de service à l’échelle locale coordonnée par les Fédérations pour permettre le dédoublement des classes (1 partie de la classe fera cours pendant que l’autre partie fera sport). 14 fédérations disposent déjà d’une convention avec l’Education nationale. Réflexion en cours pour leur proposer de se mobiliser en priorité. »
  • « 2e étape : à partir du 15 juin : les associations qui le souhaitent pourront reprendre leurs activités en petits groupes (proposition de fixer la limite à 30 personnes). Au-delà de cette reprise d’activité en petits groupes, proposition que les associations sportives puissent s’associer au dispositif national qui va être mis en œuvre autour d’un « plan vacances» : que les associations puissent formuler une offre de service autour de stages sportifs pour les enfants avec une priorité pour les publics qui ne partirons pas en vacances et qui est estimé à environ 200 000 personnes. »
  • « 3e étape : Août / septembre : Rentrée sportive : retour à des activités «classiques» (dans le respect des règles sanitaires et distanciation sociale probablement toujours en vigueur). »

Le document complet est à consulter en cliquant-ici

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion