Vincent Collet : « Beaucoup d’efforts pour aller chercher un match franchement compromis »

Largement distancés (jusqu’à -17 dans le troisième quart-temps), les Metropolitans 92 sont remontés au score lundi soir contre Fos-Provence pour finalement l’emporter 77-73. D’abord pas dans leurs standards défensifs, les hommes de Vincent Collet ont ensuite remis les ingrédients qui font leur succès cette saison : une forte intensité défensive, de l’impact physique, une belle présence sur les lignes de passe… De quoi donner lieu à de nombreuses pertes de balle provoquées et du jeu rapide dans la foulée. Dès lors qu’ils ont respecté leur ADN, ils ont fait déjouer les BYers et sont revenus pour arracher un 19e succès qui leur permet de conserver la tête du championnat.

« A la mi-temps, j’ai dit à mes joueurs qu’il fallait absolument qu’on change de logiciel, en particulier par rapport à leur très bonne défense. Ils défendaient très bien et fermaient très bien les accès. Et la deuxième chose, il fallait qu’on défende plus dur et faire ce qu’on aurait dû faire dès l’entame de match, c’est-à-dire gêner les drives, et qu’on ne faisait pas en première mi-temps. […] Dans l’emballage final, on a été plus présent défensivement. […] On aidait beaucoup plu vite et on était plus agressif. […] On était insuffisamment déterminé au départ. […] On est très content d’avoir su faire ce qu’il fallait. On a quand même fait beaucoup d’efforts pour aller chercher un match qui était franchement compromis. »

Cette victoire en poche, les Metropolitans 92 peuvent se concentrer sur la réception du Lietkabelis Panevezys pour la 18e et dernière journée de la phase de poule de l’EuroCup, ce mercredi au Palais des Sports Marcel Cerdan de Levallois.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires