Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Jasikevicius, Pascual ou Trinchieri à Monaco ? Sasa Obradovic réagit

Betclic ELITE - L'AS Monaco pourrait se séparer de son entraîneur Sasa Obradovic à l'issue de la saison. Sarunas Jasikevicius, Xavi Pascual ou Andrea Trinchieri sont cités pour le remplacer le remplacer. L'entraîneur serbe a réagi à cette information.
Crédit photo : Sébastien Grasset

Lundi, le journaliste Matteo Andreani a annoncé que l’AS Monaco ne comptait pas continuer à collaborer avec Sasa Obradovic au poste d’entraîneur en 2023-2024. Comme l’an passé, c’est l’Espagnol Xavi Pascual qui arrive en tête de liste pour lui succéder. Andrea Trinchieri, bientôt remplacé par Pablo Laso au Bayern Munich, serait la deuxième option. Toutefois, BasketActu avance également l’option de Sarunas Jasikevicius comme plan A pour la Roca Team.

Ancien coach du FC Barcelone (de 2008 à 2016) puis du Panathinaikos Athènes (2016 à 2018), il a pris la tête du Zénith Saint-Pétersbourg en 2020. Toujours en poste là-bas malgré les sanctions contre la Russie, le Catalan doit trouver un accord avec la direction du club de Thomas Heurtel et Adrien Moerman pour s’en aller et signer ailleurs.

« Si mon avenir n’est pas de rester à Monaco, j’en prendrai acte et l’accepterai »

Dans la journée de lundi, avant le succès de Monaco contre la JL Bourg, l’actuel entraîneur de la Roca Team, Sasa Obradovic, a été invité à réagir par L’Equipe à ces informations. Il n’a pas évité le sujet :

« Je respecte tous les grands coaches. Les Xavi Pascual et autres entraîneurs de ce calibre méritent de prendre en main les meilleures équipes. Monaco en fait partie, au vu de ce qu’on a réalisé cette saison. […] Je suis dans ce métier depuis assez longtemps pour comprendre comment se passent ces choses-là. Il y a toujours une dimension politique. Si ce que je produis n’est pas suffisant, ou s’il y a quelqu’un de meilleur que moi sur le marché, qu’il en soit ainsi. Je dois dire cependant que je ne peux pas donner plus que ce que j’ai donné cette année. Mon dévouement à ma mission et mon professionnalisme n’ont jamais été en question. Si mon avenir n’est pas de rester à Monaco, j’en prendrai acte et l’accepterai, comme toute décision venant des instances dirigeantes du club. »

La quête du titre de champion de France lui permettra potentiellement de sauver sa place à la tête d’une équipe qui ne vise rien d’autre que le titre européen à terme.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion