Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

100 000 euros d’amendes et deux victoires retirées à l’ASVEL !

Betclic ELITE - Le Conseil Supérieur de Gestion de la LNB a infligé une amende de 100 000 euros et retiré deux victoires à l'ASVEL. Les contrats de Nando De Colo et Joffrey Lauvergne, dénoncés par plusieurs clubs, en seraient la cause. Le club rhodanien a fait appel.
Crédit photo : Sébastien Grasset

Ce jeudi, la Ligue Nationale de Basket (LNB) a indiqué que le Conseil Supérieur de Gestion avait infligé 100 000 euros d’amendes et retiré deux victoires au classement à l’ASVEL ce mercredi 29 mars.

Les rémunérations de Nando De Colo et Joffrey Lauvergne en cause ?

Depuis plusieurs mois, des voix s’élèvent dans le basketball français pour critiquer des potentiels montages qui auraient été mis en place afin de payer en partie Nando De Colo et Joffrey Lauvergne. De quoi amener le Conseil Supérieur de Gestion à questionner le club rhodanien à ce sujet et même les joueurs, comme l’indique la LNB dans son communiqué :

« Depuis le 14 septembre 2022, le Conseil Supérieur de Gestion a demandé à plusieurs reprises au club de l’ASVEL de lui transmettre des documents nécessaires à l’accomplissement de sa mission concernant deux joueurs de l’effectif professionnel du club, explique la LNB. Ces demandes ont également été formulées auprès des joueurs concernés. Ces demandes n’ont pas fait l’objet d’une réponse satisfaisante au regard des exigences du Conseil Supérieur de Gestion. »

Victoire en appel ou pas, cette décision est un camouflet pour l’ASVEL

Reste à savoir si cette décision va pouvoir tenir devant la chambre d’Appel de la Fédération Française de Basketball (FFBB) que l’ASVEL a saison. Quoi qu’il en soit, cette lourde décision est un camouflet pour le club de Tony Parker, touché dans sa crédibilité. Au niveau sportif, l’impact est également important. Espérant remonter au classement afin d’avoir l’avantage du terrain en quarts de finale – voire en demi-finales – des playoffs, l’ASVEL, cinquième avec 15 victoires et 9 défaites avant cette pénalité – septième après avec le même bilan que la JL Bourg et Le Mans -, voit sa dynamique être administrativement stoppée en Betclic ELITE. Quant aux conséquences sur l’avenir, elles sont encore floues à ce stade. Si la sanction est confirmée en appel, l’ASVEL devra certainement trouver un autre moyen pour conserver ses deux stars tricolores (toujours sous contrat) la saison prochaine, sous peine d’être encore condamnée.

Le Top 10 de la Betclic ELITE après cette sanction :

  1. Monaco : 20 victoires et 5 défaites
  2. Metropolitans 92 : 18 victoires et 8 défaites
  3. Cholet : 16 victoires et 9 défaites
  4. Dijon : 16 victoires et 9 défaites
  5. JL Bourg : 13 victoires et 11 défaites
  6. Le Mans : 13 victoires et 11 défaites
  7. ASVEL : 13 victoires et 11 défaites
  8. Roanne : 14 victoires et 12 défaites
  9. Limoges : 12 victoires et 13 défaites
  10. Gravelines-Dunkerque : 12 victoires et 14 défaites

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion