Alpha Kaba : « Aller chercher le titre dans toutes les compétitions »

Blessé au coude sur le début de saison, Alpha Kaba n’est revenu à la compétition que début décembre. Depuis, le poste 4/5 monte en régime, avec en point d’orgue sa prestation lors de la victoire de l’ASVEL chez le Lokomotiv Kuban Krasnodar le 2 janvier. Ambitieux, le Franco-Guinéen veut tout gagner.

« Sans paraître prétentieux, on doit pouvoir aller chercher le titre dans toutes les compétitions où nous sommes engagés, a-t-il avoué sur le site Internet de la LNB. (Il rit) Cela va peut-être sembler orgueilleux, mais je suis vraiment très confiant dans le potentiel de ce groupe et je ne vois vraiment pas pourquoi nous devrions faire des complexes. L’effectif est riche, tout le monde travaille à fond, l’ambiance est bonne. Bref, tout est en place pour parvenir à atteindre nos objectifs. Reste à convertir tout ça… »

Quant à Kaba, à 22 ans, il se veut ambitieux pour la suite. Drafté en 2017 par les Atlanta Hawks, il a réalisé une belle Summer League avec eux l’été dernier à Las Vegas. Il espère les rejoindre par la suite. Et pourquoi pas même avant la fin de saison.

« Les Hawks ont parlé de me faire revenir pour le Veteran Camp en septembre-octobre, mais ils étaient dans une situation compliquée, sans vraie place dans leur roster. Alors, avec mon agent, on a décidé que le mieux était de reprendre la saison avec l’ASVEL, de donner le maximum pour continuer à montrer une constance dans la progression, pour ensuite, pourquoi pas, envisager d’être appelé en cours de saison. Tout est toujours faisable et c’est pour cela que je reste motivé à 100% sur mon développement. […] On n’a pas encore discuté vraiment avec eux (les dirigeants de l’ASVEL, NDLR), mais oui, dès le début, on avait convenu d’une clause de départ éventuel dans mon contrat. C’est quelque chose qui est prévu et je ne vois pas pourquoi ils s’y opposeraient, d’autant qu’ils seraient gagnants dans le deal. »

Si cela ne se fait pas, il rejoindre Atlanta la saison prochaine. Ou alors celle d’après. Il est en effet sous contrat avec l’ASVEL jusqu’en 2020 et la perspective d’effectuer une saison supplémentaire en EuroLeague semble idéal dans sa progression. En attendant, il y a un gros match ce samedi à Nanterre pour la 16e journée de Jeep ELITE.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires